Press release

Une nouvelle étude met en lumière les bénéfices digestifs et anti-âge du lait probiotique de Morinaga enrichi au BB536

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Une étude menée à l’échelle nationale sur plus de 20 000 individus s’est intéressée à la prise quotidienne de lait enrichi en calcium et contenant du Bifidobacterium longum BB536 et sur ses effets sur la santé. TOKYO–(BUSINESS WIRE)–Morinaga Milk Industry Co., Ltd. (TOKYO : 2264), société japonaise leader en produits laitiers, a aujourd’hui dévoilé les résultats d’une étude conjointe menée

Une étude menée à l’échelle nationale sur plus de 20 000 individus
s’est intéressée à la prise quotidienne de lait enrichi en calcium et
contenant du Bifidobacterium longum BB536 et sur ses effets sur la santé.


TOKYO–(BUSINESS WIRE)–Morinaga
Milk Industry Co., Ltd.
(TOKYO : 2264), société japonaise leader en
produits laitiers, a aujourd’hui dévoilé les résultats d’une étude
conjointe menée avec la Tokyo Healthcare University au Japon, portant
sur plus de 20 000 hommes et femmes, d’âge moyen à avancé, destinée à
mieux cerner les relations entre la consommation régulière de lait
enrichi en calcium contenant du Bifidobacterium longum BB536 et
l’état de santé.

Les résultats révèlent que les sujets consommant régulièrement le lait
probiotique courent moins de risques de souffrir de fractures ainsi que
de plusieurs maladies. Les résultats montrent également des
améliorations de la mémoire et de la qualité de vie au quotidien de ces
mêmes patients, ce qui appuie l’argument en faveur des bénéfices du B.
longum
BB536 dans la lutte contre le vieillissement.

« Les résultats de cette étude lient une consommation continue de lait
probiotique enrichi en B. longum BB536 et la réduction de
certains risques de maladie comme le cancer du colon, ainsi que la
prévention de certaines difficultés liées au vieillissement des
personnes d’âge moyen à avancé, dans des domaines tels que celui de la
mémoire, par exemple », a expliqué le Dr Taeko Shimoda, professeur au
Tenshi College et professeur émérite à la Tokyo Healthcare University.

« Bien que d’autres éléments du lait, tels que le calcium, peuvent
également avoir contribué aux conclusions de cette étude, on considère
que le B. Longum BB536 possède une fonction importante
d’amélioration de la santé intestinale ainsi que de l’axe
cerveau-organes digestifs. »

L’étude montre également le potentiel de la consommation de lait
probiotique dans la lutte contre le vieillissement

Des questionnaires ont été distribués à des hommes et femmes d’âge moyen
à avancé (entre 50 et 89 ans) avec ou sans expérience de consommation de
« lait enrichi en calcium contenant du BB536 », entre décembre 2013 et
mars 2014. Un total de 92 110 questionnaires ont été distribués,
et 23 188 réponses effectives ont été reçues. Une analyse des donnés a
été menée sur la base d’une comparaison entre sujets ayant une
expérience de consommation de lait probiotique supérieure ou égale
à 3 ans, avec au moins 4 prises hebdomadaires, et des sujets sans
expérience de consommation de ce type de lait.

En comparaison au deuxième groupe, le groupe de personnes consommant du
lait probiotique a présenté les caractéristiques suivantes :

  1. les proportions de sujets souffrant (ou ayant tendance à souffrir) de
    constipation sont plus faibles, chez les hommes comme chez les femmes.
  2. les proportions de sujets souffrant d’épisodes de pertes de mémoire
    (hommes et femmes), de fatigue (femmes) et de douleurs lombaires
    (femmes) dans leur quotidien sont plus faibles.
  3. les proportions de sujets souffrant de polypes intestinaux (hommes),
    maladies rénales (femmes), pathologies hépatiques (hommes) et calculs
    biliaires (hommes) sont plus faibles.
  4. les femmes qui consomment ce type de lait depuis plus de 10 ans sont
    moins nombreuses à avoir connu des fractures osseuses au cours
    des 5 dernières années.

Risques d’épisodes de pertes de mémoire dans la vie quotidienne
(Illustration 1)

Les résultats ont montré une réduction significative des risques d’oubli
dans la vie de tous les jours, mesurée à 19 % (P = 0,03) et à 14 %
(P = 0,002) pour les hommes et les femmes, respectivement.

Il a été rapporté que chez les souris atteintes de colites infectieuses
le B. longum BB536 (ATCC BAA-999) constitue une réponse efficace
à la normalisation de comportements liés à l’anxiété, ainsi que dans les
cas de facteur neurotrophique de l’hippocampe (Bercik et al., 2011).
L’étude actuelle s’est penchée sur les effets possibles d’une
consommation de lait enrichi en BB536 pour l’amélioration de la santé
neurologique via l’axe cerveau-organes digestifs.

Risque de développer un polype du côlon

Les résultats ont montré une réduction significative des risques de
développement d’un polype du côlon, mesurée à 26 % (P = 0,003) dans le
groupe des hommes consommant du lait enrichi. Le B. longum BB536
a fait la preuve de ses effets de suppression du développement de
carcinogénèse indue par les carcinogènes chez les rats mâles et femelles
(Reddy et Rivenson, 1993). De plus, la prise de yaourt contenant de la B.
longum
BB536 permet de réduire le nombre de cellules de bactéroïdes
fragilis
(enterotoxigenic Bacteroides fragilis, ETBF), une bactérie
dont l’association sur les diarrhées, les inflammation intestinales et
le cancer colorectal, a été suggérée (Odamaki et al., 2012).
L’étude actuelle suggère que la consommation de lait probiotique enrichi
au B. longum BB536 pourraient réduire les risques de cancer du
côlon.

Risques de fractures osseuses au cours des 5 dernières années

La proportion d’historique de fractures osseuses au cours
des 5 dernières années est significativement plus faible dans le groupe
de femmes consommant le lait enrichi, avec une réduction des risques
d’avoir connu une fracture de 16 % (P = 0,04). Cette proportion est plus
faible chez les hommes que chez les femmes. En effet, chez les hommes
aucune différence significative entre les deux groupes n’a été constatée.

Igarashi et al. (1994) ont rapporté qu’une administration
simultanée chez les rats de B. longum BB536 et de calcium
provenant du lait était plus efficace pour le renforcement de la santé
osseuse qu’une simple administration de calcium. L’étude actuelle
suggère que le B. longum BB536 pourraient potentiellement réduire
les risques de fractures osseuses.

À propos du BB536 et de Morinaga

Le Bifidobacterium longum BB536 a été isolé dans l’intestin
humain et représente la souche probiotique faisant le plus l’objet de
recherches au monde. Morinaga mène depuis plus de 40 ans des activités
de recherche et de développement sur le BB536, qui bénéficie
depuis 2009 de la norme généralement considéré comme « sans danger »
(Generally Recognized As Safe, GRAS) de la FDA (Food and Drug
Administration). Validés par plus de 110 études publiées, les effets
bénéfiques de la BB536 ont été confirmés dans des domaines cliniques
tels que la santé intestinale, l’immunité, l’infection et l’allergie.

Fondée en 1917 et employant 3 080 personnes, Morinaga Milk Industry Co.,
Ltd est la deuxième plus grande entreprise de produits laitiers au
Japon. Morinaga déploie son excellence dans le domaine de la
technologie, et propose depuis des années au monde entier non seulement
des produits laitiers mais également d’autres ingrédients fonctionnels
bénéfiques. Pour plus d’informations, consulter http://www.morinagamilk.co.jp/english/.

Références

P. Bercik et al., The anxiolytic effect of Bifidobacterium
longum
NCC3001 involves vagal pathways for gut–brain
communication; Neurogastroenterol Motil. 23(12):1132-9 (2011)

S. Reddy et Abraham Rivenson, Inhibitory effect of Bifidobacterium
longum
on colon, mammary, and liver carcinogenesis induced by
2-amino-3-methylimidazo[4,5-f] quinoline, a food mutagen; Cancer
Research 53 : 3914-3918 (1993)

T.Odamaki et al., Effect of the oral intake of yogurt containing Bifidobacterium
longum
BB536 on the cell numbers of enterotoxigenic Bacteroides
fragilis in microbiota; Anaerobe. 18(1)14-18 (2012)

M. Igarashi et al., Effect of Bifidobacterium longum and
lactulose on the strength of bone in ovariectomized osteoporosis model
rats; Bifidus 7 : 139-147 (1994)

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Morinaga Milk Industry Co., Ltd.
Mai Nozawa, + 81-3-3798-0152
m-nozawa@morinagamilk.co.jp
http://www.morinagamilk.co.jp/english/