Press release

Une ordonnance présidentielle permet à une petite entreprise américaine de vendre des ordinateurs destinés aux élections soudanaises

0 0 Donnez votre avis

WASHINGTON, November 25, 2010 /PRNewswire/ — – Le financement de l’Ex-Im Bank soutient la vente d’équipements destinés à former les travailleurs électoraux, à classer les résultats et à mettre au point les politiques postélectorales Une petite entreprise de New Gloucester, dans le Maine, exportera des ordinateurs vers le Soudan ; ils seront utilisés lors des

WASHINGTON, November 25, 2010 /PRNewswire/ —

– Le financement de l’Ex-Im Bank soutient la vente d’équipements destinés à former les travailleurs électoraux, à classer les résultats et à mettre au point les politiques postélectorales

Une petite entreprise de New Gloucester, dans le Maine, exportera des ordinateurs vers le Soudan ; ils seront utilisés lors des prochaines élections importantes grâce à une ordonnance du président Barack Obama autorisant le financement par la Banque d’import-export des Etats-Unis (Ex-Im Bank) pour soutenir la vente.

Planson International Corporation, une petite société détenue par une femme, met à la disposition de la communauté de l’aide et du développement la technologie nécessaire ; elle va exporter des ordinateurs et des logiciels au Soudan, en s’appuyant sur une garantie de prêt de fonds de roulement renouvelable de 1,5 million USD (http://www.exim.gov/products/work_cap.cfm) de la part de l’Ex-Im Bank. Ces équipements serviront aux inscriptions des votants, à l’analyse des données démographiques, au pointage des votes et à la mise au point de politiques après le referendum.

Cette exportation aidera le Programme des Nations Unies pour le développement (UNDP) à organiser le référendum du 9 janvier 2011 sur l’autodétermination du Soudan en application de l’accord de paix de 2005 signé entre le Soudan du nord et du sud.

« Nous sommes très heureux que le financement de l’Ex-Im Bank permette à Planson International Corporation d’effectuer cette vente, et nous sommes fiers de voir la technologie américaine utilisée dans le cadre du processus électoral démocratique au Soudan », a expliqué Fred P. Hochberg, président du conseil et président de l’Ex-Im Bank.

Dans un mémorandum présidentiel (http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2010/11/19/presidential-memorandum-sudan) citant « l’intérêt en termes de sécurité nationale des Etats-Unis », le Président Obama a renoncé à la section de la loi Trade Sanctions Reform and Export Enhancement Act (http://uscode.house.gov/download/pls/22C79.txt) interdisant aux États-Unis d’aider les exportations, les crédits et de fournir des garanties pour les exportations commerciales vers le Soudan, permettant ainsi l’exportation d’ordinateurs américains et d’équipements annexes en application de ce contrat.

Le prêteur garanti pour la transaction est Bank of America.

L’Ex-Im Bank est l’agence officielle de crédit à l’export des États-Unis. Cette agence gouvernementale fédérale indépendante et autonome aide à la création et au maintien d’emplois américains en finançant les ventes d’exportations américaines, essentiellement vers les marchés émergents dans le monde entier. Pour plus d’informations sur l’Ex-Im Bank visitez le http://www.exim.gov.

Source : Export-Import Bank of the United States