Press release

Une équipe du Montana remporte les deux premiers prix dans le cadre de la compétition Wendy Schmidt Ocean Health XPRIZE de 2 millions USD

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–XPRIZE (www.xprize.org) et Wendy Schmidt ont annoncé la nuit dernière les vainqueurs de la compétition Wendy Schmidt Ocean Health XPRIZE de 2 millions USD, une compétition mondiale visant à encourager des percées dans la technologie des capteurs de pH pour mesurer avec précision et à moindres coûts l’acidification de nos océans. Les vainqueurs ont été

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–XPRIZE (www.xprize.org)
et Wendy Schmidt ont annoncé la nuit dernière les vainqueurs de la
compétition Wendy
Schmidt Ocean Health XPRIZE de 2 millions USD
, une
compétition mondiale visant à encourager des percées dans la technologie
des capteurs de pH pour mesurer avec précision et à moindres coûts
l’acidification de nos océans. Les vainqueurs ont été annoncés à
l’occasion d’une cérémonie co-organisée par les Affaires étrangères. Sunburst
Sensors
, une équipe de chimistes et d’ingénieurs du Montana, a
remporté les deux Grands Prix, soit le Grand Prix de la Précision (basé
sur la performance) de 750 000 USD et le Grand Prix de l’Abordabilité
(basé sur les coûts et la convivialité d’usage) de 750 000 USD.

Sunburst Sensors, dirigée par son PDG James Beck, est une petite
entreprise basée à Missoula, dans le Montana, axée sur le développement
de capteurs chimiques destinés à des applications d’eau de mer et d’eau
douce. Sunburst Sensors a réussi à réitérer le succès qu’elle avait
obtenu avec ses capteurs commerciaux développées précédemment pour créer
deux nouveaux capteurs révolutionnaires : l’i-SAMI (« i » pour
« inexpensive » ou peu coûteux) et le t-SAMI (« t » pour titane), qui
tous deux ont respectivement remporté le Prix de l’Abordabilité et le
Prix de la Précision.

Les deux capteurs gagnants de Sunburst utilisent un processus
spectrophotométrique autonome qui permet de prélever un échantillon
d’eau de mer, de le mélanger avec des colorants purifiés et d’appliquer
la lumière d’un laser sur l’eau afin de déterminer le niveau de pH.
L’i-SAMI a un coût projeté de fabrication de moins de 1 000 USD par
unité, avec une précision comparable à celle des meilleurs capteurs
commerciaux existants. Le t-SAMI a montré une précision sans précédent –
une précision aussi bonne que celle qui pourrait être offerte par un
laboratoire professionnel entièrement équipé – dans des environnements
côtiers ou en haute mer pouvant aller jusqu’à 3 000 mètres de profondeur.

« L’océan est en train de subir une crise silencieuse en raison des
niveaux croissants de CO2, avec un impact direct sur notre
climat, les créatures marines et les communautés qui dépendent des
crustacés, de la pêche et des récifs coralliens », a déclaré Wendy
Schmidt, présidente de la Schmidt Family Foundation et cofondatrice avec
son mari Eric du Schmidt Ocean Institute. « Au cours des deux dernières
années, nous avons vu des équipes passionnées et dévouées du monde
entier rivaliser d’ingéniosité pour nous apporter les outils dont nous
avions impérativement besoin pour mesurer avec précision et fiabilité le
pH des océans et pour catalyser notre capacité à répondre à
l’acidification des océans. Je suis vraiment heureuse de voir que les
innovations issues de cette compétition vont permettre de répondre aux
besoins des scientifiques pour nous aider à mieux comprendre comment
notre vie est reliée à la santé de l’océan. »

Le Prix de la deuxième place dans la catégorie Abordabilité a été
attribué à la société ANB
Sensors
de Cambridge, en Angleterre, et le Prix de la deuxième place
dans la catégorie Précision est revenu à Team
DuraFET
de Plymouth, dans le Minnesota et Monterey Bay, en
Californie, chacune des sociétés remportant la somme de 250 000 USD.

« Une fois de plus, XPRIZE a été très touchée de constater ce qui se
passe lorsqu’une communauté internationale d’innovateurs concentre son
temps et ses ressources à la résolution d’un grand défi », a déclaré
Paul Bunje, directeur principal des océans chez XPRIZE. « Nous tenons à
féliciter Sunburst Sensors, Team DuraFET et ANB Sensors et sommes
impatients de soutenir toutes les équipes qui ont participé, dont
beaucoup ont proposé de réelles avancées, en commercialisant ces
capteurs pour faire en sorte que ceux-ci se retrouvent entre les mains
de scientifiques, de groupes de conservation, d’entreprises, de
l’industrie en général, et de citoyens scientifiques, afin de fournir
des données robustes et exploitables sur la santé de l’océan. »

Pour atteindre ce point, les cinq équipes finalistes ont fait subir à
leurs capteurs des tests s’étendant sur une période de trois mois dans
des conditions contrôlées en laboratoire au Monterey
Bay Aquarium Research Institute
, suivis par des tests de performance
d’un mois dans un environnement côtier au Seattle
Aquarium
. Plus récemment, chaque équipe
finaliste a vu son capteur faire l’objet de six journées de tests en
eaux profondes, chaque capteur ayant été testé pour son exactitude et sa
précision à une profondeur de 3 000 mètres de profondeur dans l’océan
Pacifique.

Pour de plus amples renseignements, consulter http://oceanhealth.xprize.org/.

À propos de XPRIZE

Fondée en 1995, XPRIZE est l’organisation de premier plan qui résout des
grands défis de la planète en créant et en gérant des prix incitatifs
médiatisés à grande échelle dans cinq domaines : 
éducation ; exploration ; énergie et environnement ; développement
mondial ; et sciences de la vie. Les prix actuels sont le Google Lunar
XPRIZE de 30 millions USD, le Global Learning XPRIZE de 15 millions USD,
le Qualcomm Tricorder XPRIZE de 10 millions USD et l’Adult Literacy
XPRIZE de 7 millions USD. Pour en savoir plus, consulter www.xprize.org.

À propos de Wendy Schmidt

Wendy Schmidt est présidente de la Schmidt Family Foundation. Elle
travaille à faire progresser le développement des énergies propres et à
soutenir une utilisation plus judicieuse des ressources naturelles. Elle
est également la fondatrice du 11th Hour Project, bras de la Fondation
responsable de l’octroi de subventions, et de Climate Central, un
organisme indépendant constitué d’éminents scientifiques et journalistes
cherchant à communiquer les faits sur le changement climatique et sur
l’impact de celui-ci sur l’opinion publique américaine. Avec son mari,
Eric Schmidt, Wendy a créé le Schmidt Ocean Institute en 2009, qui offre
des possibilités d’études océaniques d’urgence à bord du navire de
recherche océanographique RV Falkor. Wendy est détentrice d’un Master en
journalisme de l’université de Californie, Berkeley et d’une licence magna
cum laude
 du Smith College. Elle sert au conseil d’administration
des organismes suivants : The Natural Resources Defense Council, Climate
Central, The Cradle to Cradle Products Innovation Institute, The Trust
for Governors Island, XPRIZE Foundation, The 1851 Trust, Grist et Maiyet.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

XPRIZE
Eric Desatnik, 310-741-4892
eric@xprize.org
Blaec
Kalweit, 212-691-2800
kalweit@sunshinesachs.com