Press release

Une récente étude de CA Technologies révèle qu’une gestion inadéquate de la sécurité fait peser des risques sur les environnements virtualisés

0 0 Donnez votre avis

CA Technologies (NASDAQ : CA) dévoile les résultats d’une récente étude révélant que, les entreprises exposent leurs infrastructures virtuelles à d’importants risques de sécurité en raison d’une protection inadéquate. Commandée par CA Technologies et conduite par le cabinet d’analystes KuppingerCole, cette étude intitulée « Sécurité – Un prérequis essentiel pour réussir ses projets de virtualisation » a interrogé 335 décideurs informatiques de 15 pays à travers l’Europe et aux États-Unis.

PARIS, December 20, 2010 /PRNewswire/ — CA Technologies (NASDAQ : CA) dévoile les résultats d’une récente étude révélant que, les entreprises exposent leurs infrastructures virtuelles à d’importants risques de sécurité en raison d’une protection inadéquate. Commandée par CA Technologies et conduite par le cabinet d’analystes KuppingerCole, cette étude intitulée « Sécurité – Un prérequis essentiel pour réussir ses projets de virtualisation » a interrogé 335 décideurs informatiques de 15 pays à travers l’Europe et aux États-Unis.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20101014/412869)

Résultats :

1. 39% des organisations pensent que les environnements virtualisés sont plus difficiles à sécuriser que les environnements physiques

2. Les privilèges attribués aux administrateurs des hyperviseurs et la prolifération des données ne sont pas suffisamment pris en compte par les technologies et politiques de sécurité des systèmes virtualisés

3. 81% des personnes interrogées considèrent le risque encouru par les données en mouvement et sans contrôle, au sein des systèmes virtualisés, comme « très important » ou « important ». Seulement 38% des organisations ont implémenté un système de prévention des pertes de données (DLP), qui réduit efficacement ce risque

4. 73% des personnes interrogées se disent préoccupées par le fait que les comptes d’administration des hyperviseurs (comptant d’importants privilèges d’accès et très peu de limitations ou de contrôle de sécurité) puissent engendrer des erreurs ou des abus de la part des utilisateurs privilégiés, mais 49% des organisations ne se sont dotées ni d’une solution de gestion des droits des utilisateurs privilégiés (PUM), ni d’une solution de gestion de logs

5. Les organisations ne sont pour la plupart pas conscientes de l’importance de l’intégration de la gestion de la sécurité au sein de la gestion de l’infrastructure

6. Un trop grand nombre d’activités de sécurité demeure dépendant de processus manuels, ce qui met la sécurité organisationnelle en péril

« Ces résultats démontrent que les technologies d’automatisation disponibles pour réduire les risques issus des accès privilégiés dans les environnements virtualisés ne sont pas encore largement déployées », a déclaré Shirief Nosseir, Directeur Marketing Produits Sécurité chez CA Technologies. « Si c’était le cas, les départements informatiques seraient capables de contrôler les risques associés à la sécurité de la virtualisation et, de mieux s’appuyer sur les bénéfices apportés par la virtualisation. »

Pour en savoir plus :

– Consultez le communiqué intégral : http://pitch.pe/106736

– Téléchargez une copie de cette étude : http://ow.ly/3gGaS

– Suivez les conversations concernant ce sujet sur Twitter via le hashtag : #CAVirtualSec

A propos de CA Technologies

CA Technologies (NASDAQ : CA) est un éditeur de solutions de gestion des systèmes d’information dont l’expertise couvre tous les environnements informatiques – du mainframe au Cloud et des systèmes distribués aux infrastructures virtuelles. CA Technologies gère et sécurise les systèmes d’information et permet à ses clients de fournir des services informatiques plus flexibles. Grâce aux produits et aux services innovants de CA Technologies, les organisations informatiques disposent de la connaissance et des contrôles nécessaires pour renforcer l’agilité de l’entreprise. La majorité des sociétés du Fortune 500 s’appuient sur CA Technologies pour gérer leurs écosystèmes informatiques en constante évolution. Pour plus d’informations, consultez le site web : http://www.ca.com/fr.

Source : CA Technologies