Press release

Une société néerlandaise fournit la transférabilité de numéro au Kenya

0 0 Donnez votre avis

Dans quelques mois, trente millions d’utilisateurs de téléphones portables au Kenya seront en mesure de conserver le numéro de téléphone de leur portable lorsqu’ils changeront de fournisseur d’accès. La Commission des Communications du Kenya (CCK) a choisi la société néerlandaise PortingXS pour fournir la transférabilité de numéro au pays de l’Afrique de l’Est.

DELFT, Pays-Bas, et NAIROBI, Kenya, May 10, 2010 /PRNewswire/ — Dans quelques mois, trente millions d’utilisateurs de téléphones portables au Kenya seront en mesure de conserver le numéro de téléphone de leur portable lorsqu’ils changeront de fournisseur d’accès. La Commission des Communications du Kenya (CCK) a choisi la société néerlandaise PortingXS pour fournir la transférabilité de numéro au pays de l’Afrique de l’Est.

Jusqu’à présent, changer de fournisseur d’accès en Afrique sans perdre son numéro de téléphone portable n’était possible qu’au Maroc, en Egypte et en Afrique du Sud. Le Kenya est l’un des principaux pays d’Afrique en ce qui concerne la téléphonie mobile. Ses 38 millions d’habitants peuvent même effectuer des transactions par le biais de leurs téléphones portables, mais le service de transférabilité de numéro n’était pas disponible.

Pour offrir aux utilisateurs de portables une plus grande liberté de choix et accroître la concurrence et la commodité pour les clients, le Kenya a lancé un appel d’offres pour la transférabilité de numéro en octobre de l’année dernière. Sur les six sociétés – africaines et européennes – qui ont fait une offre, PortingXS est apparue comme la meilleure. Selon le directeur général Ronald Vlasman, si PortingXS a gagné, c’est non seulement pour des raisons économiques, mais aussi parce que sa société va offrir des services à partir d’un bureau local à Nairobi et va former des étudiants locaux en vue de les employer.

Le Kenya compte 30 millions d’utilisateurs de portables. Les principaux fournisseurs sont Safaricom (78 %), Zain Kenya (17 %), Orange (4 %) et Yu (1 %). Changer de fournisseur d’accès est difficile pour les clients, car ils perdent leur numéro dans le processus.

PortingXS mettra en place les services de transférabilité de numéro dans quelques mois, en fonction des consultations avec les fournisseurs nationaux et la CCK. « C’est notre premier pas de géant sur le continent africain, mais certainement pas notre dernier », a déclaré le directeur général Ronald Vlasman. « Nous avons à l’heure actuelle des discussions avec d’autres pays africains alentour pour mettre en place la transférabilité de numéro, et nous espérons pouvoir fournir nos services également dans ces pays-là ».

Aux Pays-Bas, PortingsXS fournit des services à deux tiers des opérateurs. Il y a deux ans, la société est entrée sur le marché international et elle gère la transférabilité de numéro sur les îles de Guernesey, Jersey et l’île de Man.

Source : PortingXS