Press release

Une étude menée par PageFair et Adobe estime que 21,8 milliards de dollars de recettes publicitaires seront perdues en 2015

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

DUBLIN–(BUSINESS WIRE)–Un nouveau rapport publié par PageFair et Adobe estime que 21,8 milliards de dollars de recettes publicitaires seront perdues en 2015 en raison du blocage des publicités. Aux États-Unis, le manque à gagner est estimé à 5,8 milliards en 2014, et il devrait atteindre 10,7 milliards en 2015 et 20,3 milliards en 2016. Le

DUBLIN–(BUSINESS WIRE)–Un nouveau rapport publié par PageFair et Adobe estime que 21,8
milliards de dollars de recettes publicitaires seront perdues en 2015 en
raison du blocage des publicités. Aux États-Unis, le manque à gagner est
estimé à 5,8 milliards en 2014, et il devrait atteindre 10,7 milliards
en 2015 et 20,3 milliards en 2016. Le coût total du blocage publicitaire
devrait atteindre 41,4 milliards de dollars d’ici 2016.

Le rapport des deux sociétés, « The
Cost of Ad Blocking
» (le coût du blocage publicitaire) expose en
détail la situation mondiale dans le domaine du blocage publicitaire et
explique ce que cette hausse rapide implique pour l’avenir des secteurs
de l’édition internet et de la publicité. Il établit que le nombre
d’utilisateurs de bloqueurs de publicité dans le monde a augmenté de 41%
lors des 12 derniers mois. On compte aujourd’hui 198 millions
d’utilisateurs actifs mensuellement.

Aux États-Unis, le blocage publicitaire a progressé de 48% entre le T2
2014 et le T2 2015, pour passer à 45 millions d’utilisateurs actifs
mensuellement (MAU), soit environ 16% des internautes américains. En
Europe, le blocage publicitaire a augmenté de 35% sur la même période,
atteignant 77 millions de MAU.

« En collaborant avec PageFair sur cette étude, notre objectif est de
mettre en lumière les effets du blocage publicitaire afin que le secteur
puisse développer de meilleures solutions, pour les éditeurs de
contenus, les annonceurs comme les consommateurs », a déclaré Campbell
Foster, Directeur du marketing produit pour les Solutions vidéo chez
Adobe.

PageFair a observé l’augmentation du blocage publicitaire pendant trois
ans et mesuré chaque mois plus d’un milliard de blocages sur les plus de
3000 sites web de ses clients afin de déterminer les types de contenu
les plus affectés. Étant donné que beaucoup de sites web sont impactés,
avec jusqu’à 27% de manque à gagner publicitaire, le blocage
publicitaire constitue aujourd’hui une menace pour l’existence-même des
contenus gratuits sur l’internet.

Le rapport indique aussi que le blocage publicitaire, qui était
jusqu’ici concentré sur les navigateurs des ordinateurs de bureau, est
en train de s’étendre au mobile en Asie. Cette tendance va probablement
s’accélérer à l’échelle mondiale en septembre, quand le blocage
publicitaire arrivera sous iOS.

« Il est déplorable que les utilisateurs de bloqueurs de publicité
infligent involontairement des pertes de plusieurs milliards de dollars
aux sites web qu’ils apprécient le plus. Avec l’arrivée du blocage
publicitaire sur les appareils mobiles, la menace est grande de voir
s’écrouler le modèle commercial qui a soutenu l’internet ouvert depuis
deux décennies. PageFair travaille avec des milliers d’éditeurs pour
afficher en toute sécurité de la publicité conviviale et préserver
l’activité des sites web gratuits. J’espère que ce rapport incitera
davantage de directeurs de publication, de propriétaires de sites web et
d’éditeurs à nous rejoindre pour lutter contre ce problème », a déclaré
Sean Blanchfield, PDG et cofondateur de PageFair.

Liens :

Rapport
2015 de PageFair et synthèse

2015
Ad block Explorer

Ressources
pour la presse

****

A propos de PageFair :

PageFair, grand fournisseur de solutions pour contrer le blocage de
publicité destinées aux éditeurs web, offre un service gratuit qui aide
plus de 3000 sites web à mesurer leur manque à gagner dû au blocage de
publicité, et à y remédier. PageFair fournit aussi des solutions
technologiques permettant aux éditeurs d’entreprise de retrouver leur
inventaire publicitaire perdu. Pour un complément d’information,
veuillez consulter le site www.pagefair.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

PageFair
Matthew Cortland
+353,83,1804157
press@pagefair.com