Press release

Unilabs publie des résultats financiers excellents pour le quatrième trimestre et annonce un exercice record sur 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Le chiffre d’affaires du T4 atteint 180,1 M€, en hausse de 8,5 % par rapport au T4 2014 en grande partie grâce à la croissance organique L’EBE ajusté* pour le T4 se monte à 37,4 M€ (à TCC†), en progression de 25,3 % par rapport au T4 2014 Sixième trimestre consécutif de croissance organique du

  • Le chiffre d’affaires du T4 atteint 180,1 M€, en hausse de 8,5 %
    par rapport au T4 2014 en grande partie grâce à la croissance organique
  • L’EBE ajusté* pour le T4 se monte à 37,4 M€ (à TCC), en
    progression de 25,3 % par rapport au T4 2014
  • Sixième trimestre consécutif de croissance organique du chiffre
    d’affaires, maintien d’un taux de croissance organique de l’EBE à deux
    chiffres
  • Des ventes record de 673 M€ et un EBE de 115 M€ annoncés pour
    l’exercice complet (2015)

GENÈVE–(BUSINESS WIRE)–Unilabs, l’un des plus grands fournisseurs européens de services
d’analyse en laboratoire clinique et d’imagerie médicale, a annoncé
aujourd’hui la poursuite de sa forte croissance , indiquant que pour le
trimestre clos au 31 décembre 2015, son chiffre d’affaires a
atteint 180,1 millions d’euros (M€), contre 165,9 M€ au T4 2014. Les
résultats montrent une croissance organique importante et positive des
ventes de 5,0 % (à TCC), conduisant à une croissance organique de l’EBE
de 24,5 % (à TCC) par rapport au T4 2014. Cela marque le 6ème
trimestre consécutif de croissance organique positive de l’EBE et le 5ème
avec un taux de croissance à deux chiffres.

2015 a été une année record pour Unilabs, avec un chiffre d’affaires
total déclaré de 673 M€ et un EBE de 115 M€. Les taux de croissance
organique, aussi bien des ventes que de l’EBE, sont supérieurs aux
prévisions fournies pour 2015.

Parmi les autres points majeurs du dernier trimestre de 2015,
mentionnons :

  • Une croissance organique nette des ventes, favorisée par des
    augmentations de volume dans toutes les régions
  • La confirmation de nouveau contrats d’imagerie de 6 ans et de 5 ans en
    Norvège (chiffre d’affaires de 11,5 M€) et en Suède (chiffre
    d’affaires de 1,8 M€)
  • L’initiative de maîtrise des coûts a permis des économies de 5,9 M€
    durant le trimestre (et de 16,1 M€ sur l’exercice complet, par rapport
    à des attentes de 12 M€)

Jos Lamers, PDG d’Unilabs, a déclaré : « Les résultats du T4 parachèvent
une année complète de forte croissance organique, durant laquelle la
société a réalisé des performances remarquables au niveau de toutes les
fonctions et zones géographiques, dépassant constamment ses objectifs
commerciaux. Un élément clé de ce succès a été la détermination
d’Unilabs à assurer la croissance organique. Les actions menées en
faveur d’une maîtrise des coûts efficace ont aussi contribué à la
réussite du Groupe. Il y a eu en 2015 de nombreux faits marquants pour
Unilabs en plus des résultats financiers annoncés, notamment
l’introduction de nouveaux services de diagnostic répondant aux derniers
besoins en matière de santé comme le test de dépistage du virus Zika, ou
le nouveau test sanguin de détection précoce du cancer colorectal. Je
suis fier du travail réalisé par toute l’équipe pour contribuer à créer
une société forte et en croissance, prête pour affronter l’avenir. »

Unilabs est un fournisseur de premier plan de services d’analyse en
laboratoire clinique et d’imagerie médicale pour les services de santé
publics et privés, ainsi que d’autres groupes de clients dans 10 pays
européens, en Amérique latine (Pérou) et au Moyen-Orient (Dubaï).

Le groupe Unilabs compte plus de 115 laboratoires et 44 centres
d’imagerie ayant permis d’effectuer plus de 106 millions d’analyses et
1,4 million d’examens de radiologie rien qu’en 2015. Unilabs, qui
possède le portefeuille de services de diagnostic le plus complet
d’Europe, propose une vaste gamme de plus de 2 500 tests différents,
allant de la détection du cancer, aux examens de radiologie, en passant
par les procédures de FIV et les tests génétiques. C’est grâce à des
résultats rapides et précis que les professionnels de santé et leurs
patients peuvent contrôler et prendre des décisions vitales relatives au
traitement médical à suivre.

Groupe Unilabs
En millions d’euros   Déclaré pour le T4    

 

T4 à TCC

2014 2015   % de variation Exercice 2015,
à TCC
  % de variation
Chiffre d’affaires 165,9 180,1 8,5% 175,6 5,8%
EBE ajusté 29,8 38,7 29,7% 37,4 25,3%
Marge sur l’EBE ajusté 18,0% 21,5% 350 bps 21,3% 331 bps
Flux de trésorerie disponible 28,9 33,1 14,7% 33,1 14,7%
Chiffre d’affaires organique (a) 164,5 177,2 7,7% 172,7 5,0%
EBE organique ajusté (b) 29,5 38,0 28,9% 36,7 24,5%
 
(a) Hors acquisitions effectuées au cours des 12 derniers mois
(b) Hors acquisitions effectuées au cours des 12 derniers mois ;
après ajustement des coûts de restructuration/d’acquisition non
récurrents
 
Groupe Unilabs
En millions d’euros Pour l’année à date

 

Pour l’année à date, à TCC

2014   2015 % de variation Exercice 2015,
à TCC
% de variation
Chiffre d’affaires 616,4 672,6 9,1% 655,0 6,3%
EBE ajusté 93,6 114,8 22,6% 112,2 19,9%
Marge sur l’EBE ajusté 15,2% 17,1% 188 bps 17,1% 194 bps
Flux de trésorerie disponible 57,0 73,7 29,4% 73,7 29,4%
Chiffre d’affaires organique (a) 612,3 664,0 8,4% 646,1 5,5%
EBE organique ajusté (b) 93,2 113,3 21,6% 110,7 18,8%
 
(a) Hors acquisitions effectuées au cours des 12 derniers mois
(b) Hors acquisitions effectuées au cours des 12 derniers mois ;
après ajustement des coûts de restructuration/d’acquisition non
récurrents

Croissance organique

La croissance organique des ventes nettes du T4 2015 a poursuivi sa
tendance forte et positive avec une hausse de 7,7 % (5,0 % à TCC) par
rapport au T4 2014, et de 8,4 % (5,5 % à TCC) sur l’exercice complet.

Cela résulte de la poursuite de la signature de nouveaux contrats dans
tous les pays, conduisant à une croissance du volume aussi bien dans les
services de laboratoire que dans les services d’imagerie.

Initiative de maîtrise des coûts

L’initiative de maîtrise des coûts a permis à Unilabs d’obtenir
d’excellents résultats, avec des économies de 5,9 M€ au T4 2015, et de
16,1 M€ pour l’exercice complet (en comparaison d’un objectif prévu de
12 M€). Cela a constitué une importante contribution à la croissance
globale de l’EBE.

La maîtrise des coûts demeurera une priorité pour 2016 avec des
objectifs d’économies de plus de 15 M€, la plupart des économies
réalisées proviendront de la Suisse, la France et de l’appel d’offres
européen fructueux pour la chimie clinique. Une formation Lean, à
l’échelle du groupe, a été lancée pour fournir des compétences et des
outils préservant l’efficacité de la société, tout en maintenant des
résultats de haute qualité.

Redémarrage de l’activité Fusions et acquisition en 2015

Quatre acquisitions de petite taille ont été réalisées en 2015, avec un
chiffre d’affaires pro forma de 11 M€, et le solide pipeline
d’acquisitions permettra de clôturer d’autres transactions de taille
intermédiaire en 2016.

Perspectives

Commentant les perspectives pour l’exercice à venir, M. Lamers a ajouté
: « Le diagnostic médical est un secteur en constante évolution. La
population vieillissante et la hausse de la prévalence de nombreuses
maladies chroniques augmentent sans cesse le besoin de disposer
d’informations précises pour prodiguer des soins efficaces. Par
ailleurs, les gouvernements renforcent le contrôle des dépenses de soins
de santé et demandent une rentabilité du système. L’accent constant mis
par Unilabs sur l’innovation, la précision accélérée et la haute qualité
signifie que la société est bien préparée pour relever ces défis et
maintenir sa trajectoire de croissance à l’avenir. »

– fin –

*BEE : bénéfices hors intérêts, taxes, dépréciations et
amortissements

TCC : taux de change constants

Notes à l’attention des rédacteurs

À propos d’Unilabs

Unilabs aspire à être au cœur et à l’origine de toutes les décisions de
traitement efficaces. Avec plus de 115 laboratoires, 44 centres
d’imagerie et un vaste catalogue comportant plus de 2 500 analyses de
diagnostic, Unilabs est l’un des plus grands fournisseurs européens de
services d’analyse en laboratoire clinique et d’imagerie médicale. Ayant
son siège social à Genève, le groupe Unilabs dessert des secteurs allant
des prestataires de services de soins de santé privés et publics aux
autorités locales, en passant par les sociétés pharmaceutiques et le
grand public.

Unilabs est un médiateur de soins. En 2015, ses laboratoires ont réalisé
plus de 106 millions d’analyses rapides et précises sur des échantillons
de patients, ainsi que plus d’un million d’examens de radiologie.

L’importance des diagnostics médicaux augmente ; alors que l’attention
se porte plus sur les prévisions et la prévention que sur le traitement,
et que les innovations continuent de voir le jour dans le domaine des
tests moléculaires et génétiques, Unilabs ambitionne d’être au cœur de
cette transformation des soins de santé.

Le groupe Unilabs compte dans le monde plus de 5 000 employés affectés à
l’exploitation de laboratoires et d’établissements d’imagerie médicale
situés dans 12 pays. Son réseau d’établissements lui assure une zone de
couverture géographique plus importante que celles de tout autre
fournisseur de services d’analyse en laboratoire clinique et de
diagnostic médical en Europe.

Pour un complément d’information sur Unilabs, veuillez consulter le site www.unilabs.com.
Suivez-nous sur Twitter : @Unilabs.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient divers « énoncés prospectifs »
qui traduisent l’opinion actuelle de la direction concernant les
événements futurs et les performances opérationnelles et financières
prévues de la société. D’une façon générale, les énoncés prospectifs
sont toutes les déclarations qui ne portent pas sur des faits
historiques ni des faits ou circonstances présents. Les énoncés
prospectifs sont identifiables par les termes « ambitionner », «
anticiper », « supposer », « croire », « continuer », « pourrait », «
estimer », « s’attendre à », « prévoir », « orientation », « avoir
l’intention », « planifier », « potentiel », « prédire », « prévisionnel
», « risque », « devrait », l’usage du futur et autres expression
similaires, ou encore la forme négative de ces expressions. D’autres
énoncés prospectifs peuvent être identifiés dans le contexte où ils ont
été formulés. Ces énoncés prospectifs peuvent notamment comprendre des
déclarations concernant : notre situation financière future ; notre
stratégie et nos perspectives ; nos liquidités, nos ressources et
dépenses en capital ; nos investissements prévus ; les opportunités
d’acquisition sur les marchés où nous opérons actuellement ou nous
sommes susceptibles d’opérer à l’avenir ; nos attentes concernant la
future croissance de la demande pour nos produits et services ; les
tendances démographiques ; les tendances économiques générales et les
autres tendances dans notre secteur ; l’impact des réglementations sur
notre société et nos activités ; l’environnement concurrentiel dans
lequel nous opérons ; l’issue des procédures juridiques ; les conditions
météorologiques extrêmes sur les marchés où nous opérons ; le
non-respect de la législation sur la vie privée ; ainsi que le
non-respect de la législation sur l’environnement, la santé et la
sécurité. Bien que nous soyons d’avis que les prévisions exprimées dans
les énoncés prospectifs sont raisonnables, rien ne garantit qu’elles
s’avèreront exactes, et elles ne constituent pas des garanties quant à
la performance future de la société car elles reposent sur de nombreuses
hypothèses. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les informations
disponibles au moment où ils sont formulés et sur l’opinion émise de
bonne foi par la direction à ce moment quant aux événements futurs ; ils
sont soumis à des risques et des incertitudes connus et inconnus qui
peuvent faire en sorte que les performances ou les résultats réels
diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou suggérés dans
les énoncés prospectifs. Pour un complément d’information sur ces
risques, veuillez consulter la rubrique « facteurs de risques », à
partir de la page 26 de la notice d’offre daté au 10 juillet 2013 (« OM
») en lien avec notre offre de billets garantis de premier rang et de
billets de second rang d’emprunt PIK (collectivement, « les billets »).
Nous vous conseillons de ne pas vous fier indûment à ces énoncés
prospectifs. Chaque énoncé prospectif ne vaut qu’à la date où il est
exprimé et nous ne nous engageons en rien à actualiser ou à réviser les
énoncés prospectifs à la suite de nouvelles informations, d’événements
futurs ou autres.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour de plus amples informations ou pour convenir d’un entretien avec
Jos Lamers, PDG d’Unilabs, et/ou Karl-Erik Clausen, directeur financier,
veuillez contacter :
Clark Health Communications
Tél. :
+44 (0)207 492 1900
E-mail : unilabs@clarkhealthcomms.com
De
plus amples informations concernant les relations avec les investisseurs
sont disponibles en vous inscrivant sur www.unilabs.com/investors