Press release

Évaluation du PVI® de Masimo dans le cadre d’une méta-analyse de 18 études s’intéressant à la capacité de l’indice à aider les cliniciens à évaluer la réactivité des fluides

0 0
Sponsorisé par Business Wire

NEUCHÂTEL, Suisse–(BUSINESS WIRE)–Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd’hui qu’une méta-analyse de 18 études, réalisées sur 665 sujets, avait déclaré que l’indice de variabilité pléthysmographique (PVI®) de Masimo, disponible sur les plateformes de contrôle SET® et rainbow® SET® de Masimo, pouvait aider les cliniciens à évaluer la réactivité des fluides chez les patients ventilés mécaniquement à un rythme sinusal normal au

NEUCHÂTEL, Suisse–(BUSINESS WIRE)–Masimo
(NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd’hui qu’une méta-analyse de 18 études,
réalisées sur 665 sujets, avait déclaré que l’indice de variabilité
pléthysmographique (PVI®) de Masimo, disponible sur
les plateformes de contrôle SET® et rainbow® SET®
de Masimo, pouvait aider les cliniciens à évaluer la réactivité des
fluides chez les patients ventilés mécaniquement à un rythme sinusal
normal au sein des salles d’opération et des unités de soins intensifs.1

Les cliniciens ont généralement recours à une administration
intraveineuse de fluides dans les salles d’opérations et les unités de
soins intensifs afin d’améliorer la circulation sanguine ou le débit
cardiaque.2 Le fait d’administrer une quantité insuffisante
ou excessive de fluides est susceptible d’accroître les risques pour le
patient. 2 Néanmoins, les paramètres traditionnels de
contrôle « statique » tels que la pression veineuse centrale (PVC) sont
considérés comme non fiables dans le cadre de l’évaluation de la
réactivité des fluides. 2 C’est pourquoi les experts
recommandent l’utilisation de paramètres « dynamiques » qui mesurent la
variation physiologique par rapport au cycle respiratoire.3
Bien qu’il ait été prouvé que plusieurs paramètres dynamiques étaient
capables d’aider les cliniciens à évaluer la réactivité des flux, la
plupart des paramètres dynamiques nécessitent le recours à des méthodes
invasives, complexes et/ou onéreuses. Le PVI est une mesure des
changements dynamiques de l’indice de perfusion (IP) se produisant
pendant un ou plusieurs cycles respiratoires complets. Le PVI peut
indiquer des changements émanant de facteurs physiologiques, tels que la
tonicité vasculaire, le volume sanguin circulant et la présence de
pression intra-thoracique. Contrairement à d’autres paramètres
dynamiques, le PVI est obtenu de manière simple et non invasive en
utilisant un capteur SET® ou rainbow® de Masimo,
et n’engendre aucun coût procédural supplémentaire.

Cette méta-analyse, publiée dans la revue Journal of Clinical
Monitoring and Computing
par le Dr Chu et ses collègues du
First Hospital of China Medical University (Premier hôpital de
l’université médicale chinoise) de Shenyang, en Chine, a rassemblé les
données de 18 études indépendantes ayant évalué la capacité du PVI à
aider les cliniciens à évaluer la réactivité des flux. Les auteurs ont
déclaré que la surface sous la courbe (SSC) groupée nécessaire afin que
le PVI puisse déterminer de manière correcte la réactivité des fluides
s’élevait à 0,88 (intervalle confiance 95 %, indice de 0,84 à 0,91). La
sensibilité groupée du PVI, soit sa capacité à déterminer si le débit
cardiaque augmentera à l’issue d’une administration de fluides, a
atteint 0,73 (intervallee confiance 95 %, indice de 0,68 à 0,78). La
spécificité groupée du PVI, soit sa capacité à déterminer si le débit
cardiaque n’augmentera pas à l’issue d’une administration de fluides, a
atteint 0,82 (intervalle de confiance de 95 %, indice de 0,77 à 0,86).
Les auteurs ont indiqué que la sensibilité du PVI était supérieure en
salle d’opération par rapport à une utilisation en unité de soins
intensifs (0,84 vs 0,56, p = 0,00004). Les auteurs ont également affirmé
que le « caractère applicable du PVI est susceptible d’être limité par
des interférences potentielles émanant de plusieurs facteurs, tels que
l’activité respiratoire spontanée, l’arythmie et la faible perfusion
périphérique ». Figurent parmi les facteurs techniques susceptibles
d’affecter le PVI, un positionnement inadéquat de la sonde ou les
mouvements du patient.

Pour en savoir plus sur le PVI, rendez-vous sur www.masimo.com.

@MasimoInnovates
| #Masimo

1 Chu (et al.). Précision de l’indice de variabilité pléthysmographique
dans la prévision de la réactivité des fluides chez des patients
ventilés mécaniquement : examen systématique et méta-analyse : J
Clin Monit Comput.
2015, 8:5.

2 Navarro (et al.). Fluidothérapie périopératoire : déclaration de
l’organisation internationale Fluid Optimization Group. Médecine
périopératoire
2015, 4:3.

3 Vallet B (et al). Stratégie du remplissage vasculaire
périopératoire – directives en faveur d’une optimisation hémodynamique
périopératoire. Recommandations formalisées d’experts, Société française
d’anesthésie et de réanimation (SFAR), validation par le conseil
administratif de la SFAR le 19 octobre 2012.

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est le leader mondial des technologies novatrices
de monitorage non invasif. Notre mission est d’améliorer les résultats
pour les patients et de réduire le coût des soins en introduisant le
monitorage non invasif dans de nouveaux domaines et de nouvelles
applications. En 1995, la société a lancé l’oxymétrie de pouls avec
Masimo SET® Measure-through-Motion and Low Perfusion (pour
la mesure en mouvement et sous faible perfusion), qui a montré dans
plusieurs études qu’il était capable de réduire considérablement les
fausses alertes et de surveiller avec précision les alertes réelles. Les
avantages de Masimo SET® ont été prouvés dans le cadre de plus
de 100 études indépendantes et objectives et l’on estime qu’il est
utilisé sur plus de 100 millions de patients dans les plus grands
hôpitaux et dans d’autres établissements de services de santé à travers
le monde. En 2005, Masimo a lancé la technologie de CO-oxymétrie de
pouls rainbow®, qui permet la surveillance non invasive et continue de
composants sanguins qui auparavant ne pouvaient être mesurés que par des
procédures invasives, notamment l’hémoglobine totale (SpHb®), la teneur
en oxygène (SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la méthémoglobine
(SpMet®), l’indice de variabilité Pleth (PVI®), ainsi que la saturation
artérielle en oxygène (SpO2), la fréquence du pouls et l’indice de
perfusion (IP). Un complément d’information sur Masimo et ses produits
est disponible sur www.masimo.com.
Sur le marché américain, le PVI est une mesure des changements
dynamiques de l’indice de perfusion (IP) qui se produisent pendant le
cycle respiratoire. Le calcul du PVI est réalisé en mesurant les
changements de l’IP sur un intervalle de temps au cours duquel un ou
plusieurs cycles respiratoires complets se sont produits. Le PVI
s’exprime en pourcentage (0-100 %). Le PVI peut indiquer des changements
émanant de facteurs physiologiques, tels que la tonicité vasculaire, le
volume sanguin circulant et la présence de pression intra-thoracique.
L’utilité du PVI est inconnue à ce jour, et sa détermination nécessite
un plus grand nombre d’études cliniques. Figurent parmi les facteurs
techniques susceptibles d’affecter le PVI, un positionnement inadéquat
de la sonde ou les mouvements du patient.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles, au
sens de l’article 27A de loi Securities Act de 1933, de l’article 21E de
la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities
Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles sont
basées sur les attentes actuelles concernant des évènements futurs qui
nous concernent et sont assujetties à des risques et des incertitudes,
tous difficiles à prédire et souvent indépendants de notre volonté, et
susceptibles de faire varier sensiblement et négativement les résultats
par rapport à ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles en
réponse à divers facteurs de risques, y compris, sans limitation : les
risques liés à nos hypothèses concernant la répétitivité des résultats
cliniques ; les risques liés à notre conviction que les technologies de
mesure non invasives uniques de Masimo, y compris celle de l’hémoglobine
totale (SpHb®), contribuent aux résultats cliniques positifs et à la
sécurité des patients ; les risques liés à notre conviction que les
percées médicales non invasives de Masimo fournissent des solutions
rentables avec une précision comparable et des avantages uniques, y
compris des résultats immédiats et continus permettant un traitement
plus précoce sans causer de traumatisme invasif chez tous les patients
et dans chaque situation clinique ; ainsi que d’autres facteurs abordés
dans la section « Risk Factors » de nos rapports les plus récents
déposés auprès de la Commission des valeurs et des changes (« SEC »),
qui sont disponibles à titre gratuit sur le site Web de la SEC à
l’adresse www.sec.gov.
Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations
prévisionnelles soient raisonnables, nous ignorons si ces attentes se
révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues
dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur
intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne
pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont
valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous déclinons toute obligation
d’actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les
« Facteurs de risques » figurant dans nos plus récents rapports déposés
auprès de la SEC, que ce soit en raison de nouvelles informations,
d’événements futurs ou autres, sauf en cas d’obligations en vertu des
lois sur les valeurs mobilières applicables.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Masimo
Irene Paigah, 858-859-7001
irenep@masimo.com