Press release

Vicat : Chiffre d’affaires au 31 mars 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

PARIS LA DÉFENSE–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Activité soutenue sur l’ensemble des pays à périmètre et changes constants, à l’exception de l’Afrique de l’Ouest Confirmation de l’amélioration de l’activité en France, en Egypte et en Turquie Poursuite de la croissance en Inde et aux Etats-Unis le groupe Vicat (Paris:VCT) (NYSE Euronext Paris : FR0000031775 – VCT) publie

PARIS LA DÉFENSE–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

  • Activité soutenue sur l’ensemble des pays à périmètre et changes
    constants, à l’exception de l’Afrique de l’Ouest
  • Confirmation de l’amélioration de l’activité en France, en Egypte
    et en Turquie
  • Poursuite de la croissance en Inde et aux Etats-Unis

le groupe Vicat (Paris:VCT) (NYSE Euronext Paris : FR0000031775 –
VCT) publie aujourd’hui son chiffre d’affaires au 31 mars 2016 qui
s’établit à 554 millions d’euros, en croissance de +3,3% en données
publiées et de +6,5% à périmètre et taux de change constants.

Chiffre d’affaires consolidé par activité :

(en millions d’euros)  

31 mars
2016

 

31 mars
2015

  Variation (%)
      Publiée  

A périmètre
et taux de
change
constants

Ciment   291   291   +0,2%   +5,0%
Béton & Granulats   198   184   +7,5%   +9,1%
Autres Produits et Services   65   62   +5,0%   +5,8%
Total   554   537   +3,3%   +6,5%

Dans le cadre de cette publication, le Président Directeur général a
déclaré
: «Au cours de ce premier trimestre, l’activité de Vicat
affiche une solide progression. Il est important de rappeler que les
performances enregistrées en France et en Turquie ont bénéficié de
conditions climatiques sensiblement plus favorables qu’en 2015, et ne
sont donc pas extrapolables sur l’ensemble de l’année.

Ce
début d’année est venu confirmer le dynamisme des marchés turc et
américain, ainsi que la reprise de l’activité en France observée dès le
second semestre 2015. Sur le reste de l’Europe, l’activité est en légère
progression en Suisse et se stabilise en Italie à un niveau
historiquement bas. En Inde, le marché a été marqué par le démarrage
d’importants chantiers d‘infrastructures venus soutenir l’activité du
Groupe dans cette région.

Enfin, la zone Afrique de l’Ouest
et Moyen-Orient affiche une performance contrastée, avec un très net
redémarrage de l’activité en Egypte qui a permis de compenser le retrait
observé en Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement au Mali et en
Mauritanie.

Dans ce contexte, Vicat reste focalisé sur ses
objectifs de maximisation de génération de cash-flows et de réduction de
son niveau d’endettement en s’appuyant sur les investissements réalisés
au cours de ces dernières années et sur ses fortes positions de marché.»

Dans
ce communiqué, et sauf indication contraire, toutes les variations sont
exprimées sur une base annuelle (2016/2015), en base consolidée, et à
périmètre et taux de change constants.

Le chiffre d’affaires consolidé sur le premier trimestre 2016 s’élève
à 554 millions d’euros, en croissance de +3,3% en données publiées et de
+6,5% à périmètre et taux de change constants par rapport à 2015.
Sur
cette même période, à périmètre et taux de change constants, le chiffre
d’affaires opérationnel de l’activité Ciment est en progression de +5,9%
(+5,0% en consolidé), celui des activités Béton & Granulats est en
croissance de +9,5% (+9,1% en consolidé). Le chiffre d’affaires de
l’activité Autres Produits & Services augmente de +6,5% (+5,8% en
consolidé).

La répartition du chiffre d’affaires opérationnel au cours de ce premier
trimestre entre les différentes activités du Groupe fait ressortir une
légère inflexion de la contribution de l’activité Ciment, qui représente
désormais 54,6% du chiffre d’affaires opérationnel contre 55,9% au 31
mars 2015. La part de l’activité Béton & Granulats s’élève à 32,1% du
chiffre d’affaires opérationnel contre 31,0% au 31 mars 2015. Enfin,
l’activité Autres Produits & Services est stable à 13,3% du chiffre
d’affaires opérationnel contre 13,2% au 31 mars 2015.

Le Groupe tient à préciser que l’évolution du chiffre d’affaires au
cours de ce premier trimestre n’est pas représentative de la performance
attendue sur l’ensemble de l’exercice compte tenu d’un effet climatique
plus favorable en ce début d’exercice que celui enregistré au premier
trimestre 2015, notamment en France et en Turquie.

1. Analyse géographique du chiffre d’affaires consolidé au 31 mars
2016

1.1. France

(en millions
d’euros)

  31 mars 2016   31 mars 2015   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre
constant

                 
CA consolidé   183   168   +8,9%   +8,9%

Le chiffre d’affaires consolidé en France au 31 mars 2016 est en
croissance de +8,9% à périmètre constant, à 183 millions d’euros. Ce
trimestre a été marqué par une dynamique sectorielle en amélioration
progressive mais également par un effet climatique plus favorable qu’au
premier trimestre 2015.

Par activité :

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires
    opérationnel est en progression de +10,9% (+7,2% en consolidé). Dans
    un environnement sectoriel qui poursuit son amélioration très
    progressive, d’un marché export en forte augmentation et compte tenu
    des conditions climatiques favorables, les volumes se sont inscrits en
    hausse de plus de +14%. Dans ce contexte favorable, les prix de vente
    fléchissent légèrement en base annuelle compte tenu de la baisse
    enregistrée au cours de l’exercice 2015 et d’un mix géographique
    défavorable. Il est néanmoins important de noter que les prix sont en
    légère amélioration par rapport au quatrième trimestre 2015.
  • Dans l’activité Béton & Granulats, le chiffre
    d’affaires opérationnel progresse de
    +10,3% (+9,7% en consolidé).
    Cette performance résulte de l’amélioration de l’environnement
    sectoriel et des conditions climatiques plus favorables d’une année
    sur l’autre. Ainsi, les volumes de béton augmentent de plus de +14% et
    de plus de +8% dans les granulats. Les prix de vente dans le béton
    reculent par rapport au premier trimestre 2015 mais sont en nette
    progression dans les granulats.
  • Dans l’activité Autres Produits & Services, le chiffre
    d’affaires opérationnel progresse nettement de +8,4% (+9,7% en
    consolidé).

1.2. Europe (hors France)

(en millions
d’euros)

  31 mars 2016   31 mars 2015   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux
de change
constants

                 
CA consolidé   81   80   +1,5%   +3,6%

En Suisse, le chiffre d’affaires du Groupe progresse de +3,8% à
périmètre et change constants (+1,5% en base publiée).

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires opérationnel est
    en repli de -8,6% (-10,2% en consolidé) à périmètre et taux de change
    constants. Les volumes se contractent de plus de -8% suite à
    l’achèvement de grands chantiers. Quant aux prix de vente, ceux-ci
    fléchissent sensiblement par rapport au premier trimestre 2015 compte
    tenu de la baisse enregistrée au cours du troisième trimestre 2015. Il
    est néanmoins important de noter que les prix sont quasi stables par
    rapport au quatrième trimestre 2015.
  • Dans l’activité Béton & Granulats, le chiffre d’affaires
    opérationnel progresse de +16,7% (+17,3% en consolidé) à périmètre et
    taux de change constants. Cette performance résulte d’un recul des
    volumes de béton de près de -5%, lié à l’achèvement de certains
    projets et au retard du démarrage d’autres projets. Cette baisse des
    volumes dans le béton a été pleinement compensée par une hausse solide
    des volumes de granulats de près de +8%, soutenue par des projets
    routiers et de génie civil. Sur ces bases, les prix de vente
    fléchissent légèrement dans le béton mais progressent dans les
    granulats.
  • L’activité Préfabrication enregistre un chiffre d’affaires
    opérationnel stable (+0,1%).

En Italie, le chiffre d’affaires consolidé est stable (+0,6%) du
fait d’une légère progression des volumes légèrement supérieure à 1% sur
un marché domestique qui se restructure très progressivement. Dans ce
contexte, les prix de vente sont en léger retrait.

1.3. États-Unis

(en millions
d’euros)

 

31 mars
2016

 

 

31 mars
2015

 

  Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et
taux de change
constants

                 
CA consolidé   80   73   +9,5%   +7,1%

L’activité aux États-Unis affiche une solide progression de +7,1% par
rapport au premier trimestre 2015, toujours soutenue par un
environnement macro-économique et sectoriel favorable.

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires opérationnel
    progresse de +18,4% (+35,8% en consolidé) à périmètre et taux de
    change constants. Les volumes progressent sensiblement (près de +14%),
    avec une situation néanmoins contrastée entre les différentes régions.
    La très forte pluviométrie enregistrée en Californie au cours de ce
    trimestre s’est traduite par des volumes stables dans cette région
    tandis que les volumes affichent une progression très sensible dans le
    Sud-Est. Quant aux prix de vente, et par rapport au 1er
    trimestre 2015, ils enregistrent une nouvelle hausse, plus sensible en
    Californie que dans le Sud-Est. En base séquentielle (1er
    trimestre 2016 versus 4ème trimestre 2015) les prix sont
    stables en Californie dans l’attente des effets de la hausse annoncée
    début avril, tandis que le bénéfice des hausses tarifaires passées
    dans le Sud-Est au mois de janvier 2016 s’est fait progressivement
    ressentir en fin de trimestre.
  • Dans l’activité Béton, le chiffre d’affaires fléchit de -4,3% à
    périmètre et taux de change constants. Les volumes baissent de plus de
    -11% sur l’ensemble de la zone, avec une baisse prononcée en
    Californie compte tenu des intempéries, en partie compensée par la
    solide progression des volumes dans le Sud-Est. Quant aux prix de
    vente, ils progressent de façon marquée en Californie, du fait d’une
    stratégie d’optimisation commerciale, et un peu moins sensiblement
    dans le Sud-Est.

1.4. Asie (Turquie, Inde et Kazakhstan)

(en millions
d’euros)

 

31 mars
2016

 

31 mars
2015

  Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux
de change constants

                 
CA consolidé   115   118   -2,4%   +10,8%

En Turquie, le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 42,4
millions d’euros, en progression de +23,0% à périmètre et taux de change
constants. L’activité a bénéficié d’un effet de base climatique
favorable par rapport au premier trimestre 2015 et d’un environnement
sectoriel bien orienté.

  • Dans l’activité Ciment, le Groupe a enregistré une progression
    de +20,4% de son chiffre d’affaires opérationnel (+16,6% en
    consolidé). Bénéficiant de conditions météorologiques plus favorables
    qu’en 2015, les volumes avancent de près de +29% avec une progression
    sensiblement plus importante sur la région d’Ankara qui a bénéficié du
    redémarrage en décembre 2015 du four 1, après sa mise en sommeil début
    2008 consécutive au démarrage du four 2. Quant aux prix de vente, ils
    s’affichent en retrait marqué par rapport au premier trimestre 2015
    compte tenu de la baisse enregistrée au cours de l’exercice précédent.
    Ils sont en revanche stables en base séquentielle (1er
    trimestre 2016 versus 4ème trimestre 2015).
  • Le chiffre d’affaires opérationnel de l’activité Béton & Granulats
    progresse lui aussi de façon significative à +30,4% (+31,5% en
    consolidé). Compte tenu des conditions climatiques plus favorables et
    de la montée en puissance de nouveaux chantiers, les volumes
    enregistrent une augmentation de plus de +30% dans le béton et de plus
    de +41% dans les granulats. Dans ce contexte, les prix moyens de vente
    sont stables dans le béton et en légère baisse dans les granulats.

En Inde, le Groupe a enregistré un chiffre d’affaires consolidé
de 68 millions d’euros au cours du premier trimestre 2016, en
progression de +4,8% à périmètre et taux de change constants. Avec 1,2
million de tonnes vendues au cours de ce trimestre, les volumes
commercialisés progressent de près de +19% et reflètent la volonté du
Groupe d’accompagner le démarrage de chantiers d’infrastructures initiés
par le gouvernement indien. Dans un contexte marqué par une pression
concurrentielle plus sensible, et compte tenu d’un mix géographique
défavorable, les prix de vente s’affichent en net recul sur cette
période.

Au Kazakhstan, le chiffre d’affaires consolidé généré sur cette
période s’est élevé à 4,7 millions d’euros en baisse de -46,1% reflétant
l’impact de la dévaluation d’août 2015. A taux de change constant, le
chiffre d’affaires est en croissance de +1,5%. Le Groupe rappelle que
compte tenu de la très forte saisonnalité des ventes dans ce pays en
raison des conditions climatiques, le premier trimestre n’est pas
représentatif de la performance attendue en année pleine. Tirés
notamment par les exportations, les volumes livrés progressent de près
de +8% au cours de cette période et compensent les effets de la baisse
des prix enregistrée essentiellement au cours de l’exercice 2015.

1.5. Afrique et Moyen-Orient

(en millions
d’euros)

 

31 mars
2016

 

31 mars
2015

  Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux
de change constants

                 
CA consolidé   96   98   -2,9%   -0,7%

En Égypte, le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 33
millions d’euros, en hausse de +14,5% à périmètre et taux de change
constants. Cette évolution traduit l’effet d’une hausse des volumes
livrés de près de +22%, et ce en dépit d’une activité réduite au cours
du mois de janvier compte tenu de la fermeture du tunnel du canal de
Suez. Dans ce contexte de marché dynamique, les prix sont en retrait sur
l’ensemble de la période compte tenu de la pression observée au cours de
l’exercice 2015. Il est important de noter que les prix de vente
s’affichent en nette progression en base séquentielle (1er
trimestre 2016 versus 4ème trimestre 2015), et notamment
depuis le mois de février.

En Afrique de l’Ouest, le chiffre d’affaires sur la zone est en
repli de -7,4% à périmètre et change constants. Les volumes ciment sont
quasi stables sur la période (légèrement inférieur à -1%) avec une
légère progression sur le marché du Sénégal qui a pleinement compensé la
baisse enregistrée au Mali et en Mauritanie, le Groupe privilégiant les
livraisons sur son marché domestique principal. Quant aux prix de vente,
ils s’affichent en baisse sur les trois premiers mois de l’année par
rapport au premier trimestre 2015. Ce recul résulte exclusivement de la
baisse enregistrée au cours de l’exercice 2015. En base séquentielle (1er
trimestre 2016 versus 4ème trimestre 2015), les prix moyens
de vente sont en très légère progression.

2. Chiffre d’affaires au 31 mars 2016 par activité

2.1. Activité
Ciment

(en millions d’euros)   31 mars 2016   31 mars 2015   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux de
change constants

Volume (kt)   4 829   4 245   +13,8    
CA opérationnel   346   341   +1,5%   +5,9%
Eliminations   (55)   (50)        
CA consolidé   291   291   +0,2%   +5,0%

2.2. Activité
Béton & Granulats

(en millions d’euros)   31 mars 2016   31 mars 2015   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux de
change constants

Volume Béton (en
milliers m3)

  1 885   1 716   +9,8%    
Volume Granulats (kt)   4 826   4 190   +15,2%    
CA opérationnel   204   189   +7,7%   +9,5%
Eliminations   (6)   (5)        
CA consolidé   198   184   +7,5%   +9,1%

2.3. Activité
Autres Produits & Services

(en millions d’euros)   31 mars 2016   31 mars 2015   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux de
change constants

                 
CA opérationnel   84   80   +4,6%   +6,5%
Eliminations   (19)   (18)        
CA consolidé   65   62   +5,0%   +5,8%

3. Évolution de la situation financière consolidée au 31 mars 2016

Le Groupe rappelle qu’historiquement, le premier trimestre n’est pas
représentatif de la performance financière sur l’ensemble de l’année.

L’endettement financier net représente 46% des capitaux propres
consolidés au 31 mars 2016 contre 44% au 31 mars 2015.

Compte tenu du niveau d’endettement net du Groupe, l’existence de
« covenants » ne constitue pas un risque sur la situation financière et
la liquidité du bilan du Groupe. Au 31 mars 2016, Vicat respecte
l’ensemble des ratios visés par les « covenants » contenus dans les
contrats de financement.

4. Perspectives

Sur l’exercice 2016, le Groupe s’attend à une amélioration de ses
performances, s’appuyant sur la poursuite de la croissance aux
Etats-Unis et en Inde, au retour à la croissance en Egypte, et, de façon
plus modérée, en France. Par ailleurs, le Groupe devrait continuer à
bénéficier d’une baisse des coûts de l’énergie, notamment en Egypte.
Enfin, le Groupe poursuivra en 2016 sa politique d’optimisation de ses
cash-flows et de réduction de son niveau d’endettement.

En ce qui concerne chacune des régions, le Groupe souhaite fournir les
éléments d’appréciation suivants :

  • En France, le Groupe s’attend à une stabilisation de la
    situation macro-économique, avec une amélioration légère et très
    progressive du contexte sectoriel. Compte tenu de ces éléments, les
    volumes devraient s’inscrire, sur l’ensemble de l’exercice, en très
    légère progression dans un environnement prix qui devrait rester
    globalement inchangé.
  • En Suisse, dans un contexte macro-économique et sectoriel
    toujours marqué par la réévaluation du franc suisse intervenue au
    début de l’exercice 2015, l’activité du Groupe restera impactée par un
    environnement prix peu favorable compte tenu de l’impact des tensions
    monétaires. En termes de volumes, la situation devrait s’améliorer
    très progressivement au cours de l’exercice.
  • En Italie, compte tenu d’une situation macro-économique
    toujours difficile, les volumes devraient se stabiliser au cours de
    l’exercice à un niveau de consommation historiquement bas. Quant aux
    prix de vente, compte tenu des dernières opérations de consolidation
    sur ce marché et de la politique commerciale sélective du Groupe,
    ceux-ci pourraient être légèrement mieux orientés.
  • Aux Etats-Unis, les volumes devraient progresser à nouveau, en
    ligne avec le rythme du redressement sectoriel du pays. Quant aux prix
    de vente, ceux-ci sont attendus en hausse sur les deux zones dans
    lesquelles le Groupe opère.
  • En Turquie, le marché devrait rester globalement bien orienté.
    Le Groupe devrait tirer pleinement profit de ses fortes positions sur
    le plateau anatolien et de l’efficience de son outil industriel
    notamment grâce au redémarrage de son four 1 sur l’usine de Bastas.
    Quant aux prix de vente, ceux-ci devraient rester volatils dans un
    environnement concurrentiel plus tendu.
  • En Inde, le Groupe reste très confiant quant à sa capacité à
    tirer pleinement profit de la qualité de son outil industriel, de ses
    équipes et de ses positions sur un marché qui devrait bénéficier cette
    année de la reprise de l’environnement macro-économique et plus
    particulièrement des investissements dans les infrastructures qui ont
    été annoncés. Dans un contexte qui devrait être favorable à la
    croissance de la consommation cimentière, les prix, s’ils s’annoncent
    toujours très volatils, devraient au global être bien orientés sur
    l’ensemble de l’exercice.
  • Au Kazakhstan, le Groupe pourra s’appuyer sur la qualité de son
    outil industriel et de ses équipes dans un environnement qui sera
    marqué par une situation monétaire tendue. En effet, les dévaluations
    intervenues au cours de l’exercice 2015 impacteront fortement les
    performances financières du Groupe en 2016. Dans cet environnement, la
    situation concurrentielle devrait rester tendue dans un marché qui
    conserve un réel potentiel de croissance.
  • En Afrique de l’Ouest, en dépit d’un marché qui devrait rester
    dynamique au cours de cet exercice, l’environnement concurrentiel
    pourrait de nouveau peser en 2016, en raison notamment d’un contexte
    de prix qui offre très peu de visibilité sur le court terme.
  • En Egypte, le rétablissement progressif de la sécurité devrait
    permettre au Groupe de confirmer la reprise de son activité. Le Groupe
    bénéficiera pleinement en 2016 de l’utilisation du charbon suite au
    démarrage fin 2015 des deux broyeurs. Compte tenu de ces éléments, et
    en dépit d’un environnement prix qui devrait rester volatil, le Groupe
    s’attend à une amélioration de ses performances sur l’ensemble de
    l’exercice.

4. Conférence téléphonique

Dans le cadre de la publication de son chiffre d’affaires du premier
trimestre 2016, le groupe Vicat organise une conférence téléphonique qui
se tiendra en anglais le jeudi 28 avril 2016 à 15h00, heure de Paris
(14h00 heure de Londres et 09h00 heure de New York).

Pour participer en direct, composez l’un des numéros suivants :
France
: +33(0)1 76 77 22 21
Royaume-Uni : +44(0)20 3364 5381
Etats-Unis
: +1718 354 1157

La conférence téléphonique sera disponible en différé jusqu’au 2 mai
2016 à 19h00, en composant l’un des numéros suivants :
France : +33
(0)1 74 20 28 00
Royaume-Uni : +44 (0)20 3427 0598
Etats-Unis :
+1 347 366 9565

Code d’accès : 7041175#

Calendrier actionnarial :
29 avril 2016 (10h00) :
Assemblée Générale annuelle des actionnaires

Prochaine publication :
3 août 2016 (après bourse) :
chiffre d’affaires et résultats du premier semestre 2016

À PROPOS DU GROUPE VICAT
Le groupe Vicat emploie près de
7 900 personnes
et a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de
2,458 milliards d’euros
en 2015, provenant de ses activités de
production de Ciment, de Béton & Granulats et Autres Produits &
Services. Le Groupe est présent dans 11 pays : France,
Suisse, Italie, Etats-Unis, Turquie, Egypte, Sénégal, Mali, Mauritanie,
Kazakhstan et Inde. Plus de 68% de son chiffre d’affaires est réalisé à
l’international.
Le groupe Vicat est l’héritier d’une tradition
industrielle débutée en 1817 avec l’invention du ciment artificiel par
Louis Vicat. Créé en 1853, le groupe Vicat exerce aujourd’hui 3
métiers principaux
que sont le Ciment, le Béton Prêt à
l’Emploi (BPE)
et les Granulats, ainsi que des activités
complémentaires à ces métiers de base.

Avertissement :
Ce communiqué de presse peut contenir
des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent
soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées
comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de
performance.
Ces informations sont soumises par nature à des
risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence
de la Société disponible sur son site Internet (www.vicat.fr).
Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui
peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement
quant à la mise à jour de ces informations.
Des informations plus
complètes sur Vicat peuvent être obtenues sur son site Internet (www.vicat.fr).

Groupe Vicat – Information financière– Annexes

Décomposition du chiffre d’affaires au 31 mars 2016 par activités &
zones géographiques

    Ciment  

Béton &
Granulats

 

Autres
Produits &
Services

 

Eliminations
inter-secteurs

 

CA
consolidé

France   84   85   56   (42)   183
Europe (hors France)   33   37   21   (11)   81
Etats-Unis   41   51     (13)   80
Asie   98   23   7   (14)   115
Afrique, Moyen Orient   89   6     (0)   96
CA opérationnel   346   204   84   (80)   554

Eliminations inter –
secteurs

  (55)   (6)   (19)   80  
CA consolidé   291   198   65     554

Contacts

Contacts Relations Investisseurs :

Stéphane Bisseuil :

T. + 33 1 58 86 86 13

stephane.bisseuil@vicat.fr

Contacts Presse :

Marion Guérin :

T. + 33 1 58 86 86 26

marion.guerin@tbwa.com