Press release

Westinghouse : l’accord COP21 permet de commencer à travailler sérieusement pour l’avenir de l’énergie à faible teneur de carbone

0 0
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Westinghouse Electric Company félicite l’issue des négociations COP21 sur le climat qu’elle considère comme un pas dans la bonne direction vers un avenir énergétique à faible intensité de carbone. Le Président et directeur général Danny Roderick indique que « la route de Paris à un avenir énergétique à faible intensité de carbone et respectueux du

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Westinghouse
Electric Company
félicite l’issue des négociations COP21 sur le
climat qu’elle considère comme un pas dans la bonne direction vers un
avenir énergétique à faible intensité de carbone.

Le Président et directeur général Danny Roderick indique que « la route
de Paris à un avenir énergétique à faible intensité de carbone et
respectueux du climat est longue. Le temps presse. Nous devons commencer
à travailler dès maintenant pour mettre en œuvre l’accord mondial sur le
climat. Tout le monde a enfin reconnu que toutes les technologies à
faible émission de carbone sont nécessaires. Les gouvernements doivent
poursuivre l’élan et créer des systèmes réglementaires nationaux et
régionaux stables et favorables pour ces technologies. Nous devons bien
faire les choses, avec des règles claires, cohérentes et réalistes ».

Westinghouse, le chef de file mondial de la technologie nucléaire, est à
l’avant-garde de la lutte de l’industrie nucléaire pour la
sensibilisation à la contribution de l’énergie nucléaire à faible
émission de carbone pour la santé de notre planète. L’accord de Paris
signale une plus large compréhension de la nécessité d’une combinaison
des sources d’énergie éolienne, solaire, hydroélectrique et nucléaire.

Ce changement d’approche sera utile dans la création d’un milieu plus
propice à l’investissement, selon Roderick : « Le message de l’accord
COP21 est clair : il est temps de réorienter les investissements et le
financement provenant de combustibles fossiles à forte intensité de
carbone pour former une nouvelle génération de centrales nucléaires pour
la sécurité de l’approvisionnement énergétique futur ».

« Nous ne pouvons pas risquer de créer une situation dans laquelle nous
voulons une électricité propre, fiable et abordable, mais ne sommes pas
en mesure de la fournir parce que nous n’avons pas planifié, investi et
construit quand nous le pouvions. De nouvelles infrastructures
énergétiques qui dureront 50 ans ou plus ne se construisent pas du jour
au lendemain. Nous avons besoin d’une planification des investissements
et des constructions soignée et orientée sur le long terme », a-t-il
ajouté.

Westinghouse Electric Company, une société du groupe Toshiba
Corporation
(TKY : 6502), est un pionnier mondial de l’énergie
nucléaire et l’un des principaux fournisseurs de produits et
technologies de centrales nucléaires dans le monde entier. Westinghouse
a fourni le premier réacteur commercial à eau pressurisée en 1957 à
Shippingport, dans l’État de Pennsylvanie, aux États-Unis. Aujourd’hui,
la technologie de Westinghouse est à la base d’environ la moitié des
centrales nucléaires en exploitation dans le monde, dont plus de 50 %
des centrales en Europe.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour Westinghouse Electric Company :
Hans Korteweg, +32 (0) 2 
645-7162 (bureau)
+32 (0) 479-75-13-60 (portable)
Directeur
des communications
Europe, Moyen-Orient et Afrique
kortewh@westinghouse.com