Press release

YMAGIS : RESULTATS DE L’EXERCICE 2014 EBITDA EN PROGRESSION DE +13%

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Nasdaq

Communiqué de presse Paris, le 25 mars 2015 RESULTATS DE L'EXERCICE 2014 EBITDA EN PROGRESSION DE +13% YMAGIS (ISIN : FR0011471291, mnémo : MAGIS), le spécialiste des technologies numériques pour l'industrie du cinéma, publie ce jour ses résultats de l'exercice 2014, les procédures d'audit étant toujours en cours. Note : YMAGIS rappelle que l'année 2014 a été marquée

Communiqué de presse


Paris, le 25 mars 2015

RESULTATS DE L'EXERCICE 2014


EBITDA EN PROGRESSION DE +13%

YMAGIS (ISIN :
FR0011471291, mnémo : MAGIS),
le spécialiste des technologies numériques pour l'industrie du cinéma, publie ce jour ses résultats de l'exercice 2014, les procédures d'audit étant toujours en cours.


Note :


YMAGIS rappelle que l'année 2014 a été marquée par le rapprochement, finalisé en octobre dernier, avec le groupe belge dcinex, intégré dans les comptes consolidés du groupe à compter du 4
ème
trimestre 2014. Toutefois, afin d'offrir dès à présent une lisibilité de l'activité et des résultats sur le périmètre du nouvel ensemble en année pleine, des résultats pro forma
(1)
sont présentés, sur lesquels se base l'analyse ci-dessous. Les résultats consolidés publiés d'YMAGIS intégrant dcinex à compter du 1
er
octobre 2014 sont présentés en fin de document


Au 31 décembre, en M€, pro forma
(1)

2014
*

2013
*
VAR %
Chiffre d'affaires 150,4 139,0 +8,2%
EBITDA 53,6 47,5 +13,2%
Dotation aux amortissements (39,8) (30,5) +30,5%
EBIT




Résultat financier (charge nette)  




Résultat courant avant impôt (RCAI)
13,8




(10,7)




3,1
17,0




(10,0)




7,0
-19,0%




+7,2%




-56,2%
Impôt sur les résultats (2,7) (2,6) +4,6%
Quote-part des résultats des Joint-Ventures (0,8) (0,6) +24,0%
Résultat net de la période (0,5) 3,8 Na
Part attribuable aux intérêts non contrôlant 1,2 (0,6) Na
Résultat net part du Groupe 0,7 3,2 -76,9%

*
Chiffres pro forma non audités


Activité 
pro forma
(1)
de l'exercice 2014

L'ensemble des activités du Groupe enregistre une croissance
pro forma
en 2014 pour atteindre des ventes de 150,3 M€.

Le chiffre d'affaires 2014 du pôle
VPF
(47,5% du chiffre d'affaires cumulé) s'établit à


71,5 M€ en croissance de +10,2% bénéficiant de l'effet année pleine des salles de cinémas numérisées en 2013, année qui concluait pour la plupart des pays européens la fin du cycle de la transition numérique.

Au 31 décembre 2014, le nombre total d'écrans sous contrat VPF déployés par le Groupe s'élève à 6.027, dans 19 pays d'Europe, contre 5.689 un an auparavant.

Le chiffre d'affaires 2014 du pôle
Exhibitor Services
(44,1% du chiffre d'affaires) ressort en légère hausse de +2,1% à 66,3 M€. L'activité Infogérance et Maintenance poursuit sa dynamique, en progression de +11,6% en 2014 à 8,6 M€
(2)
, portée par la progression du nombre d'écrans déployés sous contrat VPF. La Vente & Installation de matériels affiche en 2014 une stabilité à 56,1 M€, une performance notable dans le contexte de la fin de la transition numérique. Le Groupe a bénéficié du développement de ses activités dans de nouveaux territoires, l'ouverture de nouveaux cinémas, l'adoption de nouvelles technologies (projection en 4K, son immersif/ 3D) et la numérisation de cinémas dans les pays accusant un retard dans leur cycle, notamment en Espagne et en Grèce.

Le chiffre d'affaires 2014 du pôle
Content Services
(8,4% du chiffre d'affaires) en hausse de +36,9%, a été tiré par l'activité Acheminement, en progression de +53,0% à 8,8 M€ bénéficiant notamment des contributions de SmartJog, intégré depuis le 1
er
décembre 2013 et du réseau de cinémas connectés d'Arqiva, intégré depuis le 1
er
avril 2014. Pour rappel, ces chiffres n'incluent pas le chiffre d'affaires réalisé par DSAT, société de transmission de contenus par satellite détenue à hauteur de 49,8% par dcinex (et 50,2%  par Eutelsat), consolidée par mise en équivalence.


RESULTATS 
pro forma
(1)
de l'exercice 2014

L'EBITDA du Groupe progresse de 13,2% sur un an, pour s'établir à 53,6 M€, soit 35,7% des ventes.

La structure de charge du Groupe, hors amortissement, augmente de 5,1 M€, soit 5,5%. La majeure partie de cette hausse étant due à l'activité Acheminement, du fait pour l'essentiel de la prise en charge des frais de satellite de SmartJog (2,4 M€ contre 0,2 M€ en décembre 2013, ainsi qu'au frais de satellite et autres frais liés au réseau d'Arqiva à partir d'avril 2014 pour 1,6 M€).

Les dotations aux amortissements progressent de 9,3 M€ (+30,5%), dont 6,7 M€ sur l'activité VPF, lié à l'augmentation du nombre d'écrans VPF déployés sous le modèle Tiers Investisseur, et 2,2 M€ sur l'activité Acheminement.

Par ailleurs, YMAGIS enregistre une augmentation de sa charge financière de +7,0%, pénalisé par des pertes de changes non décaissées liées à l'exposition du Groupe à la Livre Sterling.


Ainsi, le résultat courant avant impôt (RCAI) s'établit à 3,1 M€ contre 7,0 M€ en 2013. Les résultats pro forma 2014 incluent des éléments non-récurrents comptabilisés dans le cadre de l'acquisition de dcinex pour un montant de 1,4 M€, expliqués en partie par des charges non-décaissées. Hors ces éléments, le RCAI du Groupe s'élèverait à 4,5 M€ ou 3% des ventes.

Malgré cette baisse, la charge d'impôts consolidée du Groupe, est en légère hausse à 2,7 M€, dont 1,3 M€ de charges à décaisser sur 2015 et 1,4 M€ d'impôts différés, du fait de la consommation du Groupe d'une partie des déficits fiscaux activés lors des exercices précédents.

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence affiche une perte de 0,8 M€, représentant essentiellement la part du Groupe dans la perte de DSAT.

Enfin, après intérêts des minoritaires, le résultat net part du Groupe ressort à 0,7 M€ contre 3,2 M€ en 2013.

CAPITAUX PROPRES ET ENDETTEMENT NET AU 31 DECEMBRE 2014

Les capitaux propres consolidés du Groupe s'élèvent à 42,6 M€, en progression de 4,3 M€ par rapport au capitaux au 31 décembre 2013 pro forma (1). L'endettement du Groupe diminue de 23,7 M€ par rapport au 31 décembre 2013 pro forma, pour s'élever à 125,3 M€, fin 2014 dont 114 M€ affectés à l'activité VPF.

RENFORCEMENT ET OPTIMISATION DE LA SITUATION FINANCIERE DU GROUPE

Postérieurement à la clôture, l'émission obligataire de 36,5 M€ réalisée avec succès en février 2015 par le Groupe lui permet de renforcer et d'optimiser sa structure financière et notamment de :

  • rembourser l'intégralité des OBSA (15,4 M€) émises en octobre 2014 à l'occasion de l'acquisition de dcinex, dont le taux devait passer de 3,5% actuellement à 7,5% en janvier 2016 ;
  • annuler l'ensemble des BSA correspondant, éliminant ainsi un risque de dilution maximum de 18,9% du capital (après dilution) ;
  • racheter la dette junior de dcinex d'un montant de 13,9 M€ portant un taux d'intérêt de 9,8% ;
  • reconstituer les réserves de trésorerie utilisées dans le cadre de l'acquisition de dcinex.

Ainsi, au 31 décembre 2014, en intégrant l'impact de l'émission obligataire de février, la trésorerie ressort à 24,0 M€ (10,1 M€ au 31/12/2013 pro forma).

Une intégration réussie source de multiples synergies

Le processus d'intégration de dcinex a permis d'identifier de multiples synergies opérationnelles à tous les niveaux du Groupe. Au total, le montant des synergies identifiées s'élève à 1,8 M€ par an. Le Groupe bénéficiera de ces synergies pour un montant de 1,5 M€ en 2015, puis 1,8 M€ récurrent à partir de 2016.

Par ailleurs, le Groupe exploite désormais dans le cadre de ses activités de transmission par satellite en Europe trois transpondeurs, deux avec Intelsat pour l'activité SmartJog Ymagis Logistics (SYL), et un troisième avec Eutelsat, dans le cadre de la joint-venture DSAT détenue conjointement par dcinex et Eutelsat. Un rapprochement avec DSAT permettrait à terme d'économiser les coûts d'un de ces trois transpondeurs et de générer ainsi une nouvelle économie annuelle récurrente de l'ordre de 1,4 M€, attendue à partir de courant 2017.

De nombreux leviers de developpement futurs

Les marchés dynamiques dans lesquels s'inscrit le développement futur d'YMAGIS se caractérisent par de nombreux leviers de développement sur chacun de ses métiers.

La fin du cycle de la transition numérique en Europe devrait se traduire par une extinction progressive des revenus liés à l'activité VPF jusqu'en 2021/2022, associée à une diminution plus rapide de la dette contractée pour financer les équipements de projection numérique sous le modèle Tiers Investisseur.

Progressivement, la montée en puissance des services est en voie de remplacer ces revenus liés au VPF. La forte empreinte d'YMAGIS en Europe, déjà présents au travers de filiales dans 14 pays, devrait s'étendre encore davantage demain à de nouveaux territoires, y compris hors d'Europe, afin d'offrir des services toujours plus nombreux à ses clients exploitants de salles de cinéma ou distributeurs et producteurs de films et de contenus numériques.

Sur le pôle Exhibitor Services, l'intégration de nouvelles technologies, comme la projection en 4K, le son immersif/ 3D, la projection laser, mais aussi l'élargissement du portefeuille produits (fauteuils, lumière, signalétiques, design, etc.) ou la vente de nouvelles solutions logicielles (TMS, cabine automatisée, billetterie, programmation, analyse de contenu, etc.) devraient rapidement permettre au Groupe de générer des revenus additionnels.

Dans ce domaine, le groupe profitera de l'accalmie conjoncturelle du marché liée à la fin de la première vague de numérisation pour renforcer ses parts de marché en Europe, notamment par des acquisitions ciblées de sociétés concurrentes. Ainsi Ymagis vient de conclure un accord, soumis aux conditions suspensives d'usage, pour l'acquisition de la société française R2D1, dont l'activité liée à l'installation et la maintenance d'équipement numériques se déploie en France, en Suisse et sur plusieurs pays d'Afrique. R2D1 a réalisé en 2014 un chiffre d'affaire d'environ 2,4 M€.

Par ailleurs, YMAGIS anticipe dès cette année l'amorçage du premier cycle de remplacement par les exploitants de leur matériel de projection numérique de première génération, renouvellement dont il devrait bénéficier. Ce marché de remplacement ne devrait être réellement contributif qu'à compter de 2016.

Sur le pôle Content Services, l'activité de transmission par satellite devrait poursuivre sa dynamique et devenir de plus en plus contributive en terme d'activité avec :

  • L'élargissement du réseau de cinémas connectés pour faire passer le taux de pénétration actuellement à 30% à 60% dans les prochaines années ;
  • La signature de nouveaux contrats de distribution avec des Majors et des distributeurs indépendants afin d'augmenter le nombre de copies acheminées par le réseau sans coûts supplémentaires ;
  • Le développement de l'activité de gestion d'événement en « live »
  • Le développement de revenus issus de la plateforme BtoB de téléchargement en cours de déploiement (« 
    Cinema On Demand »
    ).

Cette activité sera aussi fortement génératrice de rentabilité pour le Groupe à l'issue de la rationalisation actuellement en cours (réduction des coûts fixes, optimisation de la capacité satellitaire, et rapprochement à terme avec DSAT).

RESULTATS CONSOLIDES PUBLIE

Au 31 décembre, en M€ 2014* 2013 VAR %
Chiffre d'affaires 84,6 47,3 +78,8%
EBITDA 27,0 15,4 +75,4%
Dotation aux amortissements (20,0) (8,8) +126,5%
Résultat financier (charge nette) (4,9) (2,6) +91,8%
Résultat courant avant impôt (RCAI) 2,1 4,0 -47,6%
Impôt sur les résultats (1,8) (1,6) +9,5%
Résultat net de la période 0,2 2,4 -90,3%
Part attribuable aux intérêts non contrôlant 1,6 na
Résultat net part du Groupe 1,8 2,4 -24,9%

*
Les procédures d'audit sont en cours.


A propos d'Ymagis



Créée en 2007 et animée par des professionnels du cinéma et des hautes technologies, YMAGIS (
www.ymagis.com

) est spécialisée dans les services pour le cinéma numérique. YMAGIS apporte ses services aux producteurs et distributeurs de films et de contenus complémentaires, aux régies publicitaires ainsi qu'aux exploitants de cinéma, afin de les aider à tirer le meilleur parti créatif, marketing et financier des technologies numériques. L'offre d'YMAGIS couvre trois pôles d'activité : la gestion des VPF
(3)
, les ventes de services et de matériel aux exploitants (« Exhibitor Services ») et les services aux producteurs / distributeurs de contenus (« Content Services »). Les Exhibitor Services recouvrent la vente et l'installation d'équipements pour les cinémas, la maintenance et l'infogérance des matériels de projection numérique, la vente et la location de lunettes 3D, la vente de logiciels spécifiques, tandis que les Content Services recouvrent la post-production de contenus, ainsi que la préparation et l'acheminement des DCP
(4)
et KDM
(5)
. Les laboratoires numériques d'YMAGIS livrent ainsi chaque semaine aux salles de cinéma en Europe des milliers de DCP et de KDM pour le compte de ses clients distributeurs ou régies publicitaires. Au titre de l'exercice 2014, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 84,6 M€, en hausse de +78,9% par rapport à 2013, intégrant les comptes de dcinex à compter du 1er octobre 2014. En pro forma
(1)
, le chiffre d'affaires s'établit à 150,4 M€ en 2014 contre 139,0 M€ en 2013 (+8,2%).

       

  1. Les comptes pro forma s'entendent comme si l'acquisition de dcinex avait été réalisée au 1er janvier 2013
  2. Dans le cadre des travaux de clôture de fin d'année, 0,5m€ de revenus de maintenance ont été reclassés en vente et installation
  3. VPF : Virtual Print Fee, ou frais de copie virtuelle – rémunération payée au groupe YMAGIS par le fournisseur d'un contenu au format numérique, principalement les distributeurs de films long métrage, de façon à permettre  la projection de ce contenu dans une salle de cinéma sous contrat VPF avec le groupe YMAGIS, quel que soit le modèle de financement de l'équipement retenu par l'exploitant et le groupe YMAGIS :Tiers Investisseur – financement porté par YMAGIS -ou Tiers Collecteur – financement porté par l'exploitant. La perception de VPF permet de couvrir une partie significative du financement des équipements de projection numérique, le solde étant à la charge de l'exploitant sous contrat avec le groupe YMAGIS.
  4. DCP : Digital Cinema Package, ou copie numérique, ensemble des fichiers informatiques constituant le film long métrage, la bande annonce ou le film publicitaire, ou tout autre contenu projeté via un projecteur numérique.
  5. KDM : Key Delivery Message, ou clef de déchiffrage des contenus. Il s'agit d'un message électronique par lequel le distributeur fait parvenir à l'exploitant la clé qui va lui permettre de lire et donc de projeter la copie numérique (ou DCP).

             


       



Contacts

YMAGIS


Pierre FLAMANT


Directeur Financier


Tel : +32 4 364 12 00


Email : investisseurs@ymagis.com
ACTIFIN


Relations investisseurs : Alexandre COMMEROT


Relations presse : Aurélie CHARLES


Tel : +33 1 56 88 11 11


Email : ymagis@actifin.fr



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: YMAGIS via GlobeNewswire

HUG#1906246