Presse en ligne : presque la moitié des utilisateurs de Google News se contente de lire les titres

Cloud
Information - news

Une étude du cabinet Outsell montre que 44 % des utilisateurs américains de Google News se contentent de lire les titres des articles agrégés. Une perte d’audience importante pour les médias en ligne…

Google News fait encore parler de lui, mais cette-fois ci par le biais d’une étude publiée par le cabinet d’analyses Outsell. Celui-ci a en effet effectué un sondage auprès de 2 787 Américains afin de mieux connaître leurs préférences en matière de décryptage des actualités.

Concernant la presse en ligne, cette étude dévoile que 44% des Américains interrogés se contentent de lire les titres des articles agrégés sur Google News, sans ensuite cliquer sur le lien menant vers le site d’informations pour en lire le contenu intégral. Une belle perte d’audience et de visibilité pour les médias en ligne…

“Bien que Google génère apporte un certain trafic [sur les médias en ligne], il en détourne aussi une bonne partie […]”, note Ken Doctor, analyste pour Outsell.

Voilà qui devrait encore une fois donner du grain à moudre aux éditeurs de presse et en particulier à Rupert Murdoch, propriétaire du groupe News Corp (les journaux Times, The Sun, The Wall Street Journal, The New York Post ou la chaîne de télé Fox News, entre autres…).

Le magnat de la presse australo-américain a fustigé à plusieurs reprises les méthodes employées par Google, qui référence des contenus provenant de journaux et magazines en ligne sur Google News (Google Actualités) et sur son moteur de recherche sans verser de contrepartie financière aux éditeurs.

Grâce à ce système, même si les internautes se contentent de lire les titres d’information référencés, Google engrange d’importants revenus publicitaires en utilisant ce type de contenus.

Malgré tout, 30% des sondés indiquent qu’ils ne font pas appel à Google pour surfer sur des sites de médias en ligne. Soit ils utilisent d’autres sites agrégateurs de contenus que Google, soit ils se rendent directement sur les sites d’informations qui les intéressent.

12% font confiance à Google pour les orienter vers des sources d’informations sur Internet, et n’hésitent alors pas à rester sur le média en ligne en question pour lire d’autres actualités.

Fait encourageant pour la presse en ligne : Outsell estime que 6 personnes sur 10 recherchant des actualités fraîches passent par le Web pour satisfaire leur curiosité.

Toutefois, à l’heure où les éditeurs réfléchissent à faire payer aux internautes l’accès aux articles de leurs journaux, seulement 10% des Américains interrogés par Outsell se disent prêts à payer pour accéder aux contenus numériques d’un périodique papier.

Ce qui ne va pas empêcher le New York Times de faire payer l’accès à son site Web à partir de 2011, dès qu’un lecteur-internaute aura atteint son quota de consultation d’articles gratuits sur le portail du quotidien.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur