PriceMinister inaugure l’affranchissement numérique

Mobilité

Le site de vente entre particuliers est le premier acteur en France à adopter la solution numérique d’affranchissement proposée par ChronoPost.

Les adeptes du service de vente entre particuliers PriceMinister vont être les premiers à profiter d’un nouveau système d’affranchissement mis en place en partenariat avec ChronoPost. A partir du mois de mars, les vendeurs ayant conclu une transaction sur le site auront la possibilité d’éditer et d’imprimer eux-mêmes un bordereau d’envoi, sans avoir à débourser la moindre somme.

Une fois la transaction conclue, le vendeur devra simplement déposer son colis affranchi dans un bureau de poste, les frais de port ayant été facturés à l’acheteur au moment de la transaction. Le code à barres imprimé sur le bordereau permettra d’un part à Chronopost de traiter rapidement l’envoi et de vérifier sa validité. D’autre part, il sera utile au vendeur et à l’acheteur pour suivre l’état d’acheminement du colis, directement sur le site de PriceMinister.

Plus simple pour le vendeur et moins onéreux pour l’acheteur

Ce nouveau système d’affranchissement présente ainsi de nombreux avantages pour les quelque 2,6 millions de clients de PriceMinister. Tout d’abord pour les vendeurs qui n’auront plus à se soucier des frais de port, qu’ils doivent actuellement payer eux-mêmes avant de les récupérer lors du paiement effectif de la transaction. De leur côté, les acheteurs seront assurés de régler le montant réel de l’affranchissement alors que le système actuel, basé sur des évaluations faites par PriceMinister, crée parfois quelques écarts.

PriceMinister annonce également avoir négocié avec ChronoPost des tarifs particulièrement avantageux. Le bordereau numérique n’est cependant profitable à l’acheteur que dans le cadre de transactions impliquant des colis d’un certain poids, dans la mesure où le tarif minimal a été fixé à 12 euros. Pour les envois d’un simple DVD dans son boîtier, qui constituent une bonne part des 10 000 ventes quotidiennes réalisées via PriceMinister, il ne sera donc pas intéressant financièrement d’utiliser le système d’affranchissement numérique.

Des tarifs intéressants… sur les gros colis

Le bénéfice sera incontestable pour des objets plus lourds ou des envois groupés. Contacté par VNUnet, le directeur général de PriceMinister, Pierre Krings, cite un exemple très concret : pour un téléphone portable avec tous ses accessoires, dont on peut estimer le poids à environ 1 kg, il en coûtera 13,51 euros avec le système d’affranchissement de PriceMinister contre 31,87 euros pour un envoi Chronopost classique. La grille complète des tarifs en fonction des objets envoyés sera publiée sur le site de PriceMinister dès le lancement du service, lequel devrait intervenir dès le début du mois de mars.

Les vendeurs très occupés (ou très fatigués) pourront également, dans un futur proche, demander que leurs colis soient retirés directement à leur domicile par ChronoPost. Un service qui devrait être facturé aux environs de 8 euros, selon Pierre Krings.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur