Le printemps Apple Watch : elle arrive en France en avril

AccessoiresApps mobilesMobilitéPoste de travail
apple-watch-smartwatch-apple-montre-connectee

Apple lance sa montre connectée dans 9 pays, dont la France. Les pré-commandes de l’Apple Watch démarrent le 10 avril pour des livraisons qui débutent le 24 avril.

Va-t-on assister à des files d’attente pour acquérir l’Apple Watch devant les Apple Stores comme c’est le cas à chaque sortie de nouvel iPhone ?

La disponibilité a été confirmée lors de la keynote d’Apple à San Francisco : la montre connectée d’Apple arrivera sur le marché au printemps.

Plus précisément, 9 pays – dont trois européens (France, Allemagne, Royaume-Uni) – feront partie de la première vague du lancement commercial.

Au-delà du marché domestique (USA), la montre connectée d’Apple sera aussi disponible en Australie, au Canada, au Japon, en Chine et à Hong Kong.

La sortie commerciale se fera en deux temps. En guise de teasing, il sera possible de découvrir l’Apple Watch dès le vendredi 10 avril dans le réseau de boutiques physiques Apple Store des pays concernés, de pré-commander la montre connectée sur la boutique en ligne mais aussi dans un cercle restreint de grands magasins, dont les Galeries Lafayette à Paris.

Puis, le vendredi 24 avril, on ouvre vraiment les vannes : les clients pourront récupérer leurs montres commandées.

La boutique de luxe parisienne Colette, qui avait exposé l’Apple Watch en vitrine en premier en France après sa présentation initiale (septembre 2014), pourra également commercialiser la gamme de smartwatches.

Pour quel prix ? Tout dépend de votre choix dans les 3 collections :
– comptez sur une fourchette 399 euros – 449 euros pour l’Apple Watch Sport;
–  entre 649 euros et 1249 euros pour la version standard;
– et pour le haut de gamme : l’Apple Watch Edition en alliages d’or jaune ou rose 18 carats “à partir” de 11 000 euros.

Apple le nouvel horloger

L’Apple Watch arrive enfin sur le marché. L’attente a été longue et la keynote de ce soir n’a guère réservé de nouvelles surprises sur les fonctions et le design depuis la présentation initiale : deux tailles de bracelets à personnaliser (38 et 42 mm), trois collections et un écosystème de déclinaisons d’applications spécifiquement développées pour communiquer (Instagram, Shazam, Twitter ou encore WeChat), mais aussi faire du sport (Nike+ Running) ou effectuer des chats via Apple Pay (uniquement disponible aux Etats-Unis). Au passage, elle donne l’heure aussi…

Apple présente sa montre connectée comme “une pièce d’horlogerie d’une extraordinaire précision qui reflète le temps universel standard à 50 millisecondes près et qui est hautement personnalisable”.

Tout comme l’iPad, l’iPhone ou les nouveaux MacBook, elle dispose d’un écran Retina avec des fonctions tactiles et vibrantes Force Touch et Taptic Engine.

L’Apple Watch sera compatible avec un iPhone de génération 5 ou 6 doté d’iOS 8.2 ou version ultérieure. A partir de l’application dédiée Apple Watch pour iPhone, les détenteurs du smartphone peuvent accéder à une place de marché dédiée d’apps (Apple Watch App Store).

Il faudra penser à recharger l’Apple Watch chaque jour. Officiellement, elle est en mesure de tenir 18 heures en termes d’autonomie mais tout dépend des usages modérés ou intensifs.

Elle peut être rechargée avec un système de chargement par induction liée à la technologie MagSafe d’Apple.

Ces configurations vont-elles séduire les accrocs des produits Apple ? Les premiers retours en termes de distribution et de diffusion des usages seront cruciaux.

apple-watch-smartwatch-apple-montre-connectee
Pour l’Apple Watch : c’est l’heure de vérité

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur