Prixtel : appels et SMS illimités à 30 euros par mois

Cloud

Prixtel lance plusieurs offres “illimitées” : la voix et les SMS pour 30 euros, l’internet en plus pour 40 euros. Un sacré défi pour Free.

En conférence de presse ce matin, Prixtel dévoilait ses nouveaux forfaits illimités.

Nous sommes très contents car il y a beaucoup de mouvements autour des MVNO“, se réjouit David Charles, cité par Silicone.fr.

La part des opérateurs mobiles virtuels en France frôle aujourd’hui les 10%, probablement aidés par l’affaire de l’augmentation de la TVA. “Un chiffre que les analystes n’avançaient pas avant 2012“, souligne-t-il.

Un mouvement que le président-fondateur de Prixtel décide aujourd’hui d’accélérer en lançant deux nouvelles offres mobiles très concurrentielles sur le marché de la mobilité.

Le premier, Sumo, propose une offre voix et SMS illimités (dans la limite de 50 numéros différents appelés par mois et 2 heures par communication) pour 29,99 euros par mois.

Le tout sans engagement mais sans téléphone sponsorisé non plus. Pour 10 euros supplémentaires, Sumo s’enrichit de l’accès Internet et e-mail illimités (dans la limite de 500 Mo de données échangées au-delà desquels le débit tombe à 64 Kbit/s).

Soit l’offre voix+Internet illimités la plus économique du marché à notre connaissance.

Sachant que Numericable, qui défrayait la chronique la semaine dernière, se révèle 10 euros plus cher (sauf pour ses abonnés Internet). Et avec engagement de 24 mois, comme chez les opérateurs historiques.

Certes, les polémiques ne manqueront pas de tourner sur les restrictions liées à la notion d’illimité, notamment la limite de 50 numéros différents, quand ses concurrents proposent 99.

Mais Prixtel a fait ses calculs, notamment sur la base des expériences précédentes en matière d’illimité (avec un forfait mobile voix lancé en 2009 pour 50 euros).

Selon nos statistiques, les utilisateurs appellent 32 numéros en moyenne et consomment moins de 300 Mo par mois“, assure Anthony Poyac, le directeur général de Prixtel.

Des moyennes finalement très proches des limites, ce qui voudrait dire que les gros consommateurs verront leur “illimité” être rapidement “limité”.

(la suite de l’article page suivante : téléphones sponsorisés et chiffres de Prixtel)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur