Processeur graphique : AMD inaugure la série HD 3800

Mobilité

En nouveauté, la puce ATI RV670 propose la compatibilité avec DirectX 10.1, le support du PCI Express 2.0 et la gravure en 55 nm.

AMD a officiellement lancé, ce jeudi 15 novembre 2007, sa nouvelle génération de processeur graphique ATI du nom de code RV670. La série HD 3800 est une réponse claire au GeForce 8800 GT (G92) de son concurrent Nvidia. Deux nouvelles cartes sont aujourd’hui proposées : les Radeon HD 3850 et HD 3870. Elles couvrent respectivement les marchés du milieu et haut de gamme en succédant aux précédents modèles HD 2600 XT et 2900 XT.

Le GPU RV670 se distingue d’abord par sa finesse de gravure de 55 nanomètres contre 80 pour la précédente génération RV600 (et 65 nm pour une G92). La RV670 ne compte pour autant “que” 666 millions de transistors contre 700 millions pour la RV600 mais avec dans un coeur de 192 millimètres carrés contre 408 mm2 précédemment.

Ce changement technologique justifierait à lui seul la nouvelle nomenclature (3800 au lieu de 2900) alors que l’architecture reste grandement basée sur celle de la RV600. Plusieurs améliorations sont cependant à signaler.

Support natif de la haute définition

A commencer par le support du DirectX 10.1. Cette nouvelle version est une incrémentation de DirectX 10 qui devrait être disponible début 2008 avec l’arrivée du service pack 1 (SP1) de Windows Vista. DirectX 10.1 devrait notamment introduire de nouveaux effets 3D comme l’illumination globale (HDR Lightning). D’autres améliorations verront le jour autour de la facilité de programmation, la précision pipeline et l’anti-crénelage.

Il semble que les ingénieurs d’ATI aient concentré leurs effort sur le traitement vidéo puisque la RV670 supporte le signal haute définition en Full HD (jusqu’à 2560 x 1600 pixels). La puce intègre nativement la technologie de protection de contenus HDCP (notamment sur la norme de sortie DVI Dual-Link) et son interface de connexion HDMI. Ce qui permettra aux constructeurs de généraliser les ports HDMI sur les cartes graphiques pour diffuser des contenus HD d’un PC vers un téléviseur (notamment).

D’ailleurs, les cartes HD 3800 intègrent l’UVD (Unified Video Decoder) qui permet la décompression par la puce graphique (déchargeant ainsi le processeur principal) des flux vidéo haute définition VC-1 et H.264. Ce qui autorise le support du Blu-ray de Sony et du HD DVD de Toshiba. Signalons que la RV670 intègre un contrôleur audio qui permettra de diffuser le son sur la prise HDMI du périphérique d’affichage.

Jusqu’à 16 Go/s par lien

Après la GeForce 8800 de Nvidia, la HD 3800 d’AMD est la deuxième puce graphique du marché à prendre en charge le PCI Express 2.0. Cela permettra de doubler la bande passante de communication dans chaque sens en la portant à 8 Go/s (ou 16 Go sur un seul lien). A condition de disposer du chipset adéquate, à savoir le X38 d’Intel à ce jour. L’exploitation du PCIe 2.0 sera essentiellement intéressant avec l’arrivée du CrossFireX qui permettra de gérer entre 1 et 4 cartes graphiques sur une même carte mère. Une annonce que fera AMD lors de la présentation de sa future plate-forme Spider.

Enfin, AMD met en avant l’optimisation de la consommation énergétique de la carte. Selon le concepteur, la nouvelle puce double les performances à consommation égale par rapport à la précédente génération. Elle bénéficie par ailleurs de la technologie PowerPlay qui ajuste la consommation du processeur en fonction des besoins. Toujours selon AMD, quand une HD 2900 consomme 200 Watts, la 3870 se limite à 106 W. et la 3850 à 98 W.

Visant le haut de gamme, la ATI HD 3870 embarque 512 Mo de mémoire GDDR4. Plus modeste, la HD 3850, qui se concentre sur le milieu de gamme, dispose de 256 Mo de mémoire GDDR3. Elles sont respectivement proposées autour de 180 et 220 dollars. Soit un tarif plus attractif que la GeForce 8800 (autour de 220 à 250 dollars). Sera-ce suffisant pour permettre à AMD de revenir dans une course dominée, ces derniers mois, par Nvidia?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur