Processeurs : AMD trouve des alliés pour ses APU “Trinity”

ComposantsMobilitéPoste de travail

Bonne nouvelle pour AMD : Samsung et HP ont décidé d’implémenter dans certains de leurs ordinateurs portables des processeurs tout-en-un (APU) Trinity.

AMD a trouvé une voie d’exploration de ses APU (“processeur tout-en-un” : CPU + GPU) avec HP et Samsung.

Les deux fabricants high-tech vont les implémenter dans certaines gammes de PC portables, dérogeant ainsi à la prise de pouvoir d’Intel en la matière.

Mal loti entre l’émergence de l’architecture ARM et la domination du tout-puissant x86, Advanced Micro Devices  s’est concentré sur les économies d’énergie aux dépens des performances pour accoucher d’une potentielle alternative.

Une gravure à 32 nm doublée d’un bridage de la fréquence du processeur graphique (GPU) a permis d’abaisser considérablement l’enveloppe thermique des composants.

Ainsi, le modèle A6-4455M d’AMD (dual-core à 2,1 GHz  ou 2,6 Ghz en mode Turbo), intégré dans le notebook Samsung Series 5, limite son Thermal Design Power (TDP) à 17 W.

Installé sur socket FP2, ce processeur intègre 1 Mo de cache L2 par coeur.

La puce graphique Radeon 7500G plafonne néanmoins à 327 MHz en vitesse d’horloge (424 en Turbo).

Soit 50% de moins que les 650 MHz nominaux du HD Graphics 4000 qui équipe les processeurs Intel Core sous Ivy Bridge.

Constat similaire à l’échelle supérieure : l’A10-4655M dont est muni le Series 5 de 14 pouces renferme certes quatre coeurs à 2,8 GHz maximum, mais le GPU Radeon HD 7620G ne dépasse pas les 497 MHz en crête.

Ces conclusions prévalent tout autant chez HP, qui a doté son nouveau Pavilion dv6-7010us d’une APU A8-4500M quadricoeurs à 1,9 GHz.

Un tantinet plus puissante sur son socket FS1r2, mais aussi deux fois plus énergivore (35 W).

Obnubilant équilibre entre puissance et longévité…Intel y a d’ores et déjà apporté sa solution : l’Ivy Bridge et ses transistors MOS 3D permettent d’abaisser la finesse de gravure à 22 nm.

spécifications HP Pavilion DV6-7010us
HP fait confiance aux APU AMD Trinity

A la lumière du d’un résultat opérationnel à – 580 millions de dollars sur le premier trimestre 2012 contre une balance positive à 54 millions l’année précédente,

Crédit image : © Oleg Kozlov – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur