Processeurs : Broadcom s’empare de son concurrent NetLogic

CloudComposantsPoste de travail

Le fournisseur américain de composants pour le secteur des télécoms Broadcom a avalé son concurrent californien NetLogic, spécialisé dans les composants 4G, pour 3,7 milliards de dollars.

Broadcom vient de s’emparer d’un de ses concurrents, NetLogic, concepteur californien  de composants pour les réseaux sans fil, comme la 4G, et les terminaux mobiles (tablettes, smartphones), pour la coquette somme de 3,7 milliards de dollars (environ 2,7 milliards d’euros).

La finalisation de cette transaction devrait intervenir au premier semestre 2012.

Ce rachat va permettre à Broadcom de mettre la main sur des brevets complémentaires aux siens et de bénéficier d’un plus large panel de solutions de puces et de technologies sans fil pour la diffusion de données, comme les processeurs multicoeurs embarqués ou encore des puces élaborées pour accélérer le trafic réseau sans fil.

L’acquisition de NetLogic renforce également les positions de Broadcom sur un marché concurrentiel, où il affronte déjà Texas Instruments, Qualcomm et NVIDIA, notamment sur le segment grand public.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur