Processeurs Intel Braswell : 4 références font leur apparition

ComposantsPoste de travail
intel-composyt-light-labs

Intel vient de lancer une première salve de processeurs Braswell gravés en 14 nanomètres (nm).

C’est discrètement qu’Intel vient de lancer de nouvelles puces gravées en 14 nm. Il s’agit de quatre SoC (System on Chip) Braswell, comme l’indiquent nos confrères de PC World.

La génération Braswell succède aux Bay Trail-D, soit les processeurs Celeron et Atom de la gamme Bay Trail gravés en 22 nm.

A l’instar de Broadwell, qui consiste en un « die shrink » de Haswell (même architecture et globalement même puce, passée d’une finesse de gravure à une autre ; ici de 22 nm à 14 nm), Braswell en est un de Bay Trail. Cela signifie que le coeur « Airmont » n’a probablement quasiment pas évolué entre les deux générations et ne bénéficie pas de nouvelles fonctionnalités.

Toutefois, l’enveloppe thermique (TDP) des nouveaux processeurs est moindre grâce aux transistors plus performants du process 14 nm.

Braswell se positionne entre les Cherry Trail et les Core M « Broadwell ». Ces derniers offrent des performances rehaussées et sont facturés à des prix plus élevés ; on les trouve déjà dans des produits tels que les ultrabooks Lenovo Yoga 3 Pro et Asus Zenbook UX305. Sortis plus tôt dans l’année, les Cherry Trail, eux, bénéficient d’une enveloppe thermique adaptée aux tablettes. La tablette Surface 3 de Microsoft est équipée d’un tel SoC.

Les Braswell équiperont des PC portables et de bureau d’entrée de gamme.

Ces 4 nouvelles puces sont livrées en déclinaisons à 2 et 4 coeurs et ne supportent pas l’Hyper-Threading. Ils embarquent un contrôleur mémoire supportant la DDR3-1600, ainsi qu’un processeur graphique « Low Power » de huitième génération (Gen 8-LP).

Les deux SoC les plus performants sont les Pentium N3700 et Celeron N3150, proposés respectivement à 161 et 107 dollars. Ils ont en commun un processeur quadricoeur, 2 Mo de cache de niveau L2 et un TDP de 6 watts.

Les coeurs du Pentium sont cadencés à 1,6 GHz et jusqu’à 2,4 GHz tandis que ceux du Celeron plafonnent à 2,08 GHz. A titre de comparaison, le Celeron N2940 (Bay Trail-D) supporte la DDR3-1333 et est équipé d’un processeur quadricoeur cadencé entre 1,83 GHz et 2,25 GHz. Son enveloppe thermique est supérieure de 1,5 watt à celle du Celeron N3150, ce qui peut se traduire par plusieurs heures d’autonomie en moins sur un laptop d’entrée de gamme.

Deux autres Celeron également proposés à 107 dollars sont référencés. Les N3000 et N3050 disposent d’un processeur à 2 coeurs cadencés à 1,04/2,08GHz (N3000) et 1,6/2,16 GHz (N3050) et de 1 Mo de cache L2. Ils se différencient par leur enveloppe thermique : 4 watts pour le N3000 contre 6 watts pour le N3050.

Discrètement, Intel met en place sa gamme de processeurs gravés en 14 nm. On notera que ces Atom et Celeron ne bénéficient pas de la nouvelle nomenclature annoncée par le groupe fin février.

(Crédit photo : Kobby Dagan – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur