Processeurs mobiles et nouvel entrant au Cebit

Mobilité

Mobility Radeon, GeForce FX Go… Comme sur le marché des ordinateurs de bureau, ATI et nVidia rivalisent d’ingéniosité pour couvrir le secteur en plein essor des processeurs graphiques mobiles. Le Cebit leur permet de présenter leurs nouveaux produits. De son côté, S3 annonce son DeltaChrome.

Cebit oblige, les constructeurs enchaînent les annonces de nouveaux produits. ATI et nVidia ne dérogent pas à la règle. Après avoir présenté ses nouveaux Radeon la semaine dernière (voir édition du 6 mars 2003), le constructeur canadien présente sa nouvelle gamme de processeurs graphiques mobiles. A commencer par le Mobility Radeon 9600, première puce graphique mobile compatible avec DirectX 9 de Microsoft. Et la version 2.0 des vertex et pixels shader qui permet de réaliser des images toujours plus réalistes. A raison de 12 opérations “pixel shader” par cycle d’horloge, le moteur 3D de la 9600 serait 50 % plus performants que les meilleures puces mobiles actuelles, selon ATI. Soulignons l’usage de la GDDR2-M, une mémoire dédiée à l’architecture mobile (faible consommation), un décodeur MPEG-2 natif et un encodeur HDTV pour la télévision haute définition. Disponible avec 128 Mo de mémoire, la Mobility Radeon 9600 vise les ordinateurs portables haut de gamme.

De son côté, nVidia a présenté, toujours au Cebit, deux puces mobiles GeForce FX : les Geforce FX Go5600 and Go5200. Comme leur nom semble le suggérer, ces puces sont les versions mobiles des récents GeForce FX 5600 et 5200 (voir édition du 7 mars 2003). En revanche, aucune trace d’une éventuelle Go5800. Architecture CineFX, support de DirectX 9.0 et OpenGL 1.4, de l’AGP 8x, du multi-affichage, décodage du MPEG-2… Une nouvelle version de PowerMizer 3, technologie de gestion “intelligente” des ressources énergétiques, caractérisent les nouveaux processeurs mobiles.

S3 vient jouer les trouble-fête

Signalons enfin que S3, filiale de VIA Technologies, a officialisé au Cebit sa puce 3D DeltaChrome. Destinée aux configurations de bureau, celle-ci est déclinée en trois versions, F1, S8 et S4, destinées à couvrir le haut, le milieu et l’entrée de gamme. Les trois modèles supportent le DirectX 9.0, l’encodage HDTV et disposent de “Chromotion”, le moteur graphique programmable. Gravée en 130 nanomètres (0,13 micron), la DeltaChromeF1 supporte jusqu’à 256 Mo de mémoire contre 128 Mo pour les deux autres modèles. Reste à savoir si ce troisième acteur parviendra à se faire une place à côté des deux géants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur