Processeurs : Toshiba met fin à un accord exclusif avec Intel

Mobilité

Désormais, la firme japonaise fera aussi appel à AMD pour équiper 20% de ses
ordinateurs portables.

Le groupe électronique japonais Toshiba a décidé de mettre un terme à un accord exclusif de six ans avec Intel pour utiliser les processeurs de son concurrent AMD qui devraient équiper environ 20% de ses ordinateurs portables.

Toshiba est le quatrième plus grand fabricant d’ordinateurs portables dans le monde et ce nouveau contrat donnera à AMD une impulsion financière dont il avait grandement besoin.

“Il est généralement avantageux pour une grande société comme Toshiba solidement établie sur le marché des portables de recourir à deux sources d’approvisionnement”, a déclaré Derek Lidow, PDG du cabinet d’analyses iSuppli. “Cette stratégie permet de réduire les risques dans la chaîne logistique et de créer davantage de concurrence.”

Toshiba utilisera les processeurs AMD dans certains de ses ordinateurs portables de moyenne gamme destinés aux marchés américains et européens. Cet accord lui permettra de réduire le coût de ses composants de l’ordre de 10%.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 30 mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur