Professional Developers Conference : Microsoft sort le grand jeu

Cloud

Visual Studio et SQL Server versions 2005, Office 12, Avalon, WinFX… L’édition 2005 promet d’être riche en nouveautés.

Une pluie d’annonces et de présentations devraient accueillir les 8 000 développeurs attendus à la Microsoft Professional Developers Conference (PDC) 2005 qui se déroule du 13 au 16 septembre à Los Angeles. Cet événement irrégulier (Microsoft organise une PDC quand il a “quelque chose à montrer”) et centré sur la création d’applications sert de trait d’union entre les nouvelles solutions de Microsoft et les développeurs. Lesquels, en prenant connaissance en amont des prochaines technologies de l’éditeur de Windows, vont pouvoir orienter leurs choix et projets.

Pour cela, les développeurs pourront s’appuyer sur les deux fondamentaux que sont Visual Studio 2005 et SQL Server 2005. La présentation de ces deux applications est un petit événement en soi puisque les précédentes versions remontent respectivement à 2003 et 2000. Une version release candidate (RC) de Visual Studio 2005 est d’ailleurs, depuis cette nuit, à la disposition des membres du réseau MSDN. Le lancement commercial des deux solutions est annoncé pour le 7 novembre prochain.

Simplifier la communication

“Avec SQL Server 2005, nous avons cherché à simplifier les échanges entre le gestionnaire de la base de données et le développeur d’applications”, explique Alain Le Hegarat, responsable marketing et ventes de la division plate-forme de développement chez Microsoft France. SQL 2005 permet désormais de consulter les données au format XML et de les partager à travers les services Web. Et inversement. “La base de donnée devient elle-même programmable”, souligne le responsable français.

Avec cette nouvelle version de Visual Studio, l’éditeur a choisi de renforcer le support des travaux en équipe. Le cru 2005 “propose de partager un référentiel commun qui peut être accessible par d’autres applications”, précise Alain Le Hegarat. On pense évidemment aux application de la suite bureautique Office 12 dont la sortie officielle est prévue pour le courant de l’année 2006, sans autre précision.

Parmi les nombreuses nouveautés promises, Office 12 se proposera notamment un enregistrement par défaut des documents au format XML et non plus de manière optionnelle comme le propose Office 2003. “De cette manière, le développeur accède plus facilement au contenu du fichier et facilite ainsi sa liaison au back-office”, soutient le responsable marketing. Comme Office 2003, Office 12 pourra donc servir de frontal d’accès aux applications.

Meilleure gestion des transparences

L’autre grande innovation d’Office est qu’il supportera Avalon, comme n’importe quelle application développée en ce sens d’ailleurs. Avalon est le nouveau moteur graphique destiné à remplacer le vieillissant GDI (et GDI+) et destiné à Windows Vista mais aussi XP et Server 2003. Outre des interfaces homme-machine en trois dimensions qui restent encore à inventer, Avalon offrira un meilleur contrôle de la transparence des couches graphiques. “Cela permettra de mieux gérer les menus complexes ou de raccourcir les étapes entre l’utilisateur et les fonctionnalités.” Par exemple, lors de la création d’un tableau dans Word, une présentation en transparence des fonctions les plus avancées liées au type du contenu pourra surgir automatiquement.

Mais c’est bien WinFX qui devrait tenir la vedette lors de ces trois jours de conférences. “WinFX sera décortiqué”, annonce Alain Le Hegarat. Et pour cause : WinFX est le cadre de travail qui permet aux développeurs et architectes de concevoir rapidement applications et interfaces. “WinFX est en quelque sorte la version 3 de .NET Framework”, confie le porte-parole, “il offre un nouveau modèle de programmation.” Un modèle que les développeurs doivent être impatients de découvrir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur