Progiciel : Aragon-eRH optimise la gestion des ressources humaines

Cloud

La “Jeune entreprise innovante”, Aragon-eRH, édite un progiciel de gestion intégré pour les ressources humaines et va se développer à l’international.

Développer des partenariats à l’international. Avec des contrats de distribution déjà conclus en Afrique de l’Ouest, à Singapour et prochainement en Suisse, la “Jeune entreprise innovante”* Aragon-eRH cherche maintenant à nouer des contacts en Espagne, en Belgique, au Portugal.

“Nous voulons développer un véritable réseau international. Si l’un de nos clients basé à Singapour ouvre une filiale en France nous pourrons le suivre dans sa démarche”, explique Jean-Marc Satta, directeur général d’Aragon-eRH (305 000 euros de chiffre d’affaires sur 2006/2007). “L’une de nos conditions pour signer un contrat de partenariat avec un distributeur est qu’il utilise notre solution”, ajoute-t-il. Depuis sa création, en 2006, la société développe et édite une suite de modules de gestion des ressources humaines. Un progiciel de gestion intégré ou ERP (Enterprise Resource Planning) qui permet d’administrer les profils et compétences, la formation des salariés, les notes de frais, les congés, le recrutement, etc. Le tout hébergé à distance en mode Saas (Software as a service), à partir de cinq euros par mois et par collaborateur.

Conseil et solution progicielle combinés

Mise en place en deux semaines, la solution s’adapte au profil de l’entreprise (de toute taille même si l’offre semble cibler les PME/PMI) qui peut souscrire à chaque module séparément. “Ce sont des portes d’entrée. Bien souvent, un client commencera avec un module, celui de gestion des congés ou des notes de frais, par exemple et finira par utiliser toute la solution ou presque”, explique Jean-Marc Satta.

Fort des ses neuf collaborateurs, Aragon-eRH joue également le rôle de conseil et de consultant en ressources humaines. Il faut définir une stratégie et une organisation pour que le client atteigne ses objectifs. Ensuite, Aragon-eRH l’accompagne dans sa démarche pour éventuellement lui proposer d’utiliser les modules de la solution progicielle adaptés à son profil.

L’objectif de la suite ERP est de faire gagner du temps aux responsables, chefs de service et directeurs de ressources humaines. Et lorsqu’une PME n’a pas les moyens financiers ou organisationnels d’ouvrir un tel poste, elle permet de faciliter les aspects RH pour la personne en charge. “Elle peut ainsi libérer du temps pour exercer son vrai métier”, affirme Jean-Marc Satta. La plate-forme de gestion est commune à tous les collaborateurs de l’entreprise qui selon leur fonction ont accès à certaines rubriques ou non. Le salarié peut effectuer directement sa demande de congés, consulter son parcours professionnel, un historique de ses formations, de ses évaluations et il lui suffit d’un simple clic pour demander une mutation dans l’entreprise. Sa requête est automatiquement envoyé à son chef de service qui choisi de la valider ou non.

“aussi simple que d’administrer son compte en banque”

Ce dernier peut consulter l’historique des membres de son équipe, leurs fixer des objectifs, choisir les formations pertinentes pour leur permettre de les atteindre. Dans sa version standard, la solution d’Aragon-eRH intègre un catalogue de formations qui s’affichent automatiquement sur l‘écran du responsable en fonction des objectifs et des performances du collaborateur.

“Tout n’est pas automatique, cela reste de l’humain, et bien sûr, le manager effectue ses propres choix au bout du compte”, ajoute Jean-Marc Satta. Bref, un outil pour obtenir rapidement le diagnostic d’une situation donnée et consacrer du temps sur les solutions à apporter en toute transparence.

Très simple d’utilisation, “aussi facile que d’administrer son compte en banque sur Internet”, aime à dire le directeur général d’Aragon-eRH, la solution présente une ergonomie très intuitive. Les utilisateurs n’ont pas besoin d’une longue formation pour exploiter aisément le produit. Derrière ce système, se chachent des algorithmes mathématiques très complexes pour lesquels la société à effectué un dépôt de brevet.

Il faut aussi savoir que Aragon-eRH consacre 75% de sa masse salariale à la recherche et développement. “Nous allons poursuivre notre travail en ce sens, tout en recherchant de nouveaux partenaires”, conclut Jean-Marc Satta.

*Le statut de Jeune entreprise innovante expliqué sur le site Web du ministère de l’Enseignement supérieur et e la Recherche.

A lire également : entretien et opinion de Jean-Marc Satta sur Channel Insider.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur