Programmation : MathWorks prend le contrôle de PolySpace Technologies

Cloud

En acquérant cette société grenobloise, l’éditeur américain du logiciel
MathLab se dote d’outils de développement pour systèmes embarqués.

MathWorks, le spécialiste américain des outils de modélisation à destination des scientifiques, ingénieurs et autres chercheurs, vient d’acquérir PolySpace Technologies. Cette société, installée à Grenoble (Isère), conçoit des outils de développement de logiciels pour systèmes embarqués. Ses différentes boîtes à outils informatiques ont la particularité d’intégrer des fonctions de vérification des erreurs de programmation au niveau de la compilation, permettant ainsi de corriger 30% à 40% des bugs potentiels. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Pour MathWorks, ce rachat est une occasion d’étendre son panel de produits. Déjà créateur de nombreux outils répartis sur deux familles (Mathlab et Simulink), l’américain s’adresse aux mêmes secteurs que PolySpace : aéronautique, défense, télécommunications, automobile, secteur médical, électronique grand public ou les transports. Il s’agit donc pour MathWorks d’asseoir sa légitimité de concepteurs d’outils de développement auprès des créateurs de logiciels pour systèmes embarqués, la spécialité de sa nouvelle filiale.

Quant à celle-ci, l’avantage de cette reprise est double. D’abord, elle profitera du panel de d’utilisateurs actuels des outils de MathWorks, des clients potentiels qu’elle pourra prospecter plus facilement. Ensuite, elle bénéficiera d’une meilleure représentativité dans le monde puisque MathLab et Simulink sont distribués dans des pays où PolySpace n’est pas présent, comme l’Amérique du Sud. Enfin, dernier avantage et non des moindres : les ressources humaines, technologiques et financières qui lui permettront de proposer par la suite de nouveaux produits.

Al


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur