Project Vahana : Airbus prêt à présenter un « engin volant autonome » en 2017

Mobilité
vahana-engin-volant-autonome-airbus

Conférence DLD : Airbus compte présenter dès cette année un prototype d’engin autonome volant pour circuler en zone urbaine.

Derrière le nom de code Project Vahana, Airbus développe un prototype d’engin volant pour les zones urbaines. Il pourrait même être présenté d’ici la fin de l’année, a révélé Tom Enders, CEO du groupe aéronautique, à l’occasion de la conférence technologique DLD de Munich.

Il s’agit d’un engin autonome volant et électrique capable de transporter une personne. Doté de huit hélices et de deux paires d’ailes, il serait capable de décoller et d’atterrir en vertical.

Pour ceux qui avaient encore des doutes, ce projet est pris « très au sérieux », selon le patron d’Airbus. Le groupe envisage même de passer en mode production avec ce que l’on pourrait appeler un « taxi volant » à partir de 2021.

Le projet Vahana avait été dévoilé dans le courant de l’autonme dernier. Il est développé par A3, le laboratoire le plus disruptif d’Airbus situé dans la Silicon Valley.

On imagine le chemin qui reste à faire pour qu’un jour, une mégapole puisse accepter ce type d’engin susceptible de réduire les congestions automobiles. Mais, au regard de l’accélération des progrès technologiques relevés dans la conduite autonome, on peut toujours commencer à rêver.

De quoi donner des idées à Uber qui se projettent déjà avec des flottes de taxis autonomes. Pourquoi pas des engins volants qui se faufileraient entre les building ?

Airbus n’est pas le seul à travailler sur ce type de projet d’engin volant électrique susceptible de décoller ou atterrir en position verticale.

Larry Page, CEO et co-fondateur de Google, soutient la start-up californienne Zee.aero. Mais aucun image n’est disponible sur le projet en cours de gestation. 

Au CES 2016, on avait également aperçu le véhicule aérien autonome EHang 184 (du nom d’une start-up sino-américaine).

Parallèlement, le groupe aéronautique monte en puissance dans les projets disruptifs avec un fonds corporate Airbus Ventures, également installé dans la Silicon Valley.

Il dispose d’un portefeuille initial de trois start-up : Local Motors (impression 3D de véhicules), Parsable (gestion collaborative) et QCWare (informatique quantique).

vahana-engin-volant-autonome-airbus-2
Croquis du projet Vahana d’Airbus (crédit photo : Airbus)

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur