Projet Ara : Google ouvre son smartphone modulaire aux développeurs

Mobilité
google-projet-ara-smartphone

La conférence que Google tiendra les 15 et 16 avril prochains dans la Silicon Valley sera consacrée à la présentation d’un premier kit de développement pour le projet de téléphone mobile modulaire Ara.

Malgré la revente, fin janvier, des activités de Motorola Mobility, Google n’a pas abandonné ses travaux sur la conception de smartphones personnalisables.

Son projet Ara, lancé à l’automne 2013, sera même au coeur des prochaines conférences organisées à l’intention des développeurs. Une première session se tiendra les 15 et 16 avril prochains à Moutain View, au siège du groupe Internet. Elle sera consacrée à l’Ara Modules Developers’ Kit (MDK), ensemble de spécifications libres et open source permettant de concevoir des modules Ara.

Google présentera également une plate-forme de référence. Les blocs communiqueront à travers le protocole MIPI UniPro, implémenté via un FPGA. La firme promet toutefois de basculer ultérieurement vers un composant dédié (un Asic). Le MDK sera mis en ligne en version alpha vers la mi-avril. Sa publication constituera une première étape dans le développement du projet Ara, aboutissement d’une année de recherche dans les laboratoires de Motorola.

S’appuyant sur les avancées en matière de fabrication additive, Google veut laisser aux utilisateurs le choix des composants intégrés dans leur terminal, sur le principe même de ce qui se fait avec les PC. Ces smartphones “en kit” sont décomposés en deux parties distinctes. A l’endosquelette, socle de base inamovible qui comprend des élements essentiels comme la batterie et les interfaces de communication, viennent se greffer des modules.

Comme le note Silicon.fr, il peut s’agir d’un processeur graphique supplémentaire, d’un nouvel écran, d’un clavier… Un concept déjà exploré par certaines personnalités comme Dave Hakkens avec le système Phonebloks.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les matériaux qui composent les produits high-tech ?

Crédit photo : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur