Projet Jacquard : Google et Levi Strauss dévoilent leur veste connectée

Mobilité
3 4

Les projets « wearable technologies » entre Google et Levi Strauss se concrétisent : ils ont présenté leur première veste connectée qui sera commercialisée à partir de 2017.

Elle ressemble à s’y méprendre à n’importe quelle autre veste. Sauf qu’il s’agit d’une veste connectée que Google et Levi Strauss ont développée en partenariat et présentée en marge de la conférence Google I/O organisée la semaine dernière.

Il y a un an, les deux marques, qui évoluent entre le technologies et l’habillement, ont annoncé un partenariat autour du projet Jacquard (en référence à Joseph Marie Charles dit Jacquard, l’inventeur français du métier à tisser semi-automatique) qui vise à développer des technologies pour des vêtements connectés et pour lesquelles « Wearable devices » n’a jamais aussi bien porté son nom.

La vidéo de présentation de la veste montre un cycliste citadin interagir avec la manche gauche de sa veste.

La veste se connecte en Bluetooth au smartphone et permet de contrôler Google Play Musique, de répondre à des appels (ou de les refuser), d’accéder à Google Maps. Le tout se fait simplement en tapotant et en effectuant des balayages sur la manche gauche. A cet effet des capteurs sont intégrés dans le textile ainsi que des LED.

L’accès à des services tiers tels que Spotify ou l’application Strava (application GPS et fitness pour le cyclisme et le running) est également prévu. Google de préciser que des API seront en effet proposées aux développeurs pour qu’ils puissent ajouter leur propre service.

Le prototype présenté par la division ATAP (Advanced Technology and Projects) en charge du projet Jacquard dépasse largement le cadre du gadget. Google et Levi’s désirent étendre la technologie à d’autres vêtements, tels que les vêtements de sport.

Baptisée « Commuter X », la veste présentée intègrera la collection « Commuter » de Levi Strauss qui regroupe des vêtements destinés aux cyclistes citadins.

L’un des challenges consiste à marier mode et technologie. Le vêtement doit ressembler à l’importe quel autre vêtement et d’ailleurs pouvoir passer à la machine. «Il y a un défi unique dans la création d’une plate-forme de vêtements intelligents – la mode et la technologie doivent travailler de concert mais il y a une tension inhérente entre les deux « , a déclaré Ivan Poupyrev, en charge du projet Jacquard au sein de la division ATAP.

Commuter-X-Google-LeviStrauss_b

A cet effet, il suffit au préalable de retirer le module électronique qui chapeaute tout le fonctionnement du wearable.

Si aucun tarif n’a été communiqué, Google et Levi’s ont d’ores et déjà fait savoir que la veste Commuter serait commercialisée Outre-Atlantique à compter du printemps 2017 et ultérieurement en Europe. Avant cela, une phase de bêta test sera ouverte à l’automne 2016.

(Crédit photo : @Google & @Levi Strauss)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur