Projet NEON : du changement à prévoir dans l’interface de Windows

MobilitéOS mobilesPoste de travailSystèmes d'exploitation
2 35 Donnez votre avis

Incertitudes autour du projet NEON, dans le cadre duquel Microsoft travaillerait sur l’évolution de la charte graphique de Windows.

Plutôt Metro ou MDL2 ? L’évolution de la charte graphique de Windows pose question.

Microsoft y travaillerait depuis un an dans le cadre d’un projet connu en interne sous l’appellation NEON.

Il en résulterait un nouveau langage de conception dont on pourrait voir apparaître les premiers contours au printemps 2017, avec la prochaine version majeure de Windows 10 (« Creators Update » ; connue auparavant sous le nom de code « Redstone 2 »).

Windows Central et Numerama évoquent à la fois une évolution du Microsoft Design Language (MDL2) aujourd’hui utilisé pour les applications « universelles » (UWP)… et un « Metro 2.0 », dans le prolongement de cette interface conçue à l’origine pour Windows Media Player et popularisée avec Windows 8.

Doit-on s’attendre au meilleur des deux mondes* entre, d’un côté, un Metro – rebaptisé Modern UI pour des questions de propriété intellectuelle – globalement reconnu pour sa cohérence et de l’autre, un MDL2 qui a introduit des éléments de flat design comme en en trouve sur iOS et d’Android ? En l’état, les développeurs doivent choisir l’un ou l’autre camp pour concevoir leurs applications, certaines consignes étant exclusives.

La convergence sera peut-être plus conceptuelle que tangible. Microsoft s’appuierait en l’occurrence sur le socle MDL2 et y grefferait des animations et des transitions pour rendre l’UI plus dynamique. Il est également question, sans plus de détails, d’éléments qui pourraient « dépasser » les fenêtres des applications, ainsi que de jonctions entre l’univers desktop et la réalité augmentée.

Dans un premier temps, seules les applications Microsoft seraient concernées. Les développeurs devraient attendre 2018 et Redstone 4 pour se lancer dans l’aventure NEON. Ils bénéficieraient, en contrepartie, de consignes plus claires qu’avec MDL2, qui a occasionné une certaine incohérence entre les applications au niveau de l’interface graphique.

* À ce sujet, voir ci-dessous une infographie de Martin Anderson (@mdtauk) synthétisant les différences entre la Modern UI et le Microsoft Design Language.

metro-mdl2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur