Protection de l’enfance : Nicolas Sarkozy veut imposer le filtrage du Net

Cloud

Les FAI doivent bloquer les “sites pédo-pornographiques et illégaux” recensés sur une “liste noire”. Les critères seront fixés par le gouvernement.

Vendredi, Nicolas Sarkozy a repris la main sur le filtrage Internet dans le cadre de son discours présidentiel sur la politique familiale. “Je souhaite que les fournisseurs d’accès bloquent les sites pédo-pornographiques et illégaux recensés sur une liste noire”, a déclaré le Président de la République, invoquant “le devoir de protection des plus vulnérables”.

“Internet n’est pas hors de l’Etat de droit. Il ne faut pas laisser accessibles des sites pédopornographiques pour que des désaxés puissent rentrer en contact avec des mineurs”, a poursuivi Nicolas Sarkozy.

Une petite allusion aux dangers de l’Internet la même semaine que l’organisation de la “Journée pour un Internet plus sûr” organisée par la Commission européenne. Fait marquant : un accord a été signé avec 17 réseaux sociaux à propos de la protection de l’enfance et des risques d’usurpation sur Internet.

Selon Reuters, il reviendra aux ministères français concernés (Intérieur, Famille et Economie numérique) d’arrêter cette “liste noire” de sites à bloquer par les fournisseurs d’accès Internet. Des pratiques qui seraient déjà mis en place au Royaume-Uni et en Finlande.

Coopérations “renforcées” en Europe

Pendant les fêtes de fin d’année, Nadine Morano, Secrétaire d’Etat à la Famille, avait décidé de faire diffuser un film qui alerte enfants et adultes sur les dangers d’Internet. Une première dans le genre.

Dans le cadre de la Présidence française de l’Union Européenne, elle avait réuni ses homologues pour une journée de travail organisée le 18 septembre à Paris et consacrée à la protection de l’enfance sur Internet.

A cette occasion, les 27 se sont engagés sur des actions communes : information, prévention, blocage technique de l’accès aux sites pédo-pornographiques, “mais aussi sur une coopération renforcée entre les industriels, et les forces de sécurité”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur