Protection des données personnelles : les Français se méfient encore d’Internet

Mobilité

Selon Harris Interactive, plus de 8 Français sur 10 ne font pas confiance aux réseaux sociaux et jugent dangereux de communiquer leurs données bancaires sur Internet.

Les Français ont globalement du mal à faire totalement confiance à Internet, d’après une étude réalisée par l’institut Harris Interactive. Ainsi, ce sondage révèle que 97% des Français estiment qu’il est dangereux de communiquer ses coordonnées bancaires sur Internet, même si, il faut le souligner, la très grande majorité des sites de e-commerce sont bien sécurisés. Ils sont même 72% à refuser automatiquement de les communiquer.

Ce qui n’empêche pas les internautes de plébisciter toujours fortement les boutiques en ligne. Selon le bilan annuel publié par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les ventes en ligne ont progressé de 29% en 2008 pour atteindre un chiffre d’affaires de 20 milliards d’euros. Plus de 22 millions de Français ont ainsi fait leurs emplettes sur le Web l’année dernière.

Le Web 2.0 en général, et les sites communautaires en particulier, sollicitent la méfiance des Français interrogés par Harris Interactive concernant la protection des données personnelles. Les réseaux sociaux, comme Facebook, Viadeo ou LinkedIn, font davantage peur : 81% avouent se méfier de ce type de site et 79% ne font pas confiance à des plates-formes de partage de vidéos, comme DailyMotion et YouTube.

Des Français toujours plus attentifs

Cette méfiance tient aussi au fait qu’un certain nombre de ces Français s’est déjà retrouvé directement confronté à des soucis liés à la confidentialité de leurs informations personnelles. Ainsi, 12% ont vu des inconnus reprendre des informations personnelles les concernant après qu’ils les aient communiquées en ligne, et plus d’un tiers déclare avoir fait l’objet de contact “pernicieux de la part d’un inconnu, que ce soit par email, par messagerie instantanée ou sur un forum de discussion”.

Pour reste proactif et éviter que des données sensibles ne se retrouvent à porter de clic, les internautes prennent leur disposition. 6 sur 10 lisent les textes concernant la protection des données personnelles figurant sur les sites Internet, et 80% des foyers avec des enfants ont mis en place au moins une mesure de protection de l’accès à Internet, qu’il ‘agisse de consignes à respecter ou d’installer l’ordinateur dans une pièce à vivre pour qu’il puisse être surveillé.

Des jeunes plus actifs, mais davantage méfiants

Sans surprise, les jeunes âgés de 15 à 24 ans sont les plus actifs dans le monde du Web participatif quand il s’agit de surfer sur les sites de réseaux sociaux pour mettre son profil à jour ou d’actualiser son blog. Mais ces mêmes jeunes sont aussi plus méfiants que les seniors (50 ans et plus) quant à la protection de leurs données personnelles sur le Web.

Ainsi, presque 8 jeunes internautes sur 10 estiment qu’il est dangereux de communiquer son nom, son adresse et son numéro de téléphone sur Internet. Ils sont ainsi plus nombreux à vérifier sur Internet quelles sont les informations personnelles les concernant que l’on peut y trouver (63% contre 42%, pour les 50 ans et plus)

Méthodologie employée :
Harris Interactive a ainsi interrogé en ligne 1000 personnes représentatives des Français âgés de 15 ans et plus, entre le 11 mars et le 17 mars 2009.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur