Prudence, antivirus et système D

Cloud

Il n’y a pas que les antivirus pour lutter contre les fichiers infectés qui circulent de plus en plus sur le Web. Et certains internautes ne manquent pas d’idées pour les bloquer.

Si vous avez peur de recevoir un virus par l’intermédiaire d’un e-mail au format HTML, la meilleure solution consiste à désactiver leur affichage. C’est ce que propose un petit utilitaire, baptisé NoHTML, que l’on peut télécharger sur le site NTBugTraq consacré à l’amélioration de la sécurité des produits Microsoft. Utilisé avec Outlook 2000, NoHTML convertit les courriers HTML en fichiers RTF , tandis qu’avec Outlook 2002, ils sont tout simplement affichés en texte brut. De quoi prendre connaissance de l’e-mail sans prendre de risque. Attention tout de même, NoHTML ne protège pas contre les pièces jointes infectées.

Quand M. “00000” arrête les virus

Bien sûr, la prudence commande de ne pas ouvrir les fichiers attachés à un e-mail dont on n’est pas absolument sûr de la provenance. Seulement, tous les derniers virus utilisent les carnets d’adresses d’Outlook ou Outlook Express pour s’auto-envoyer. De quoi tromper la vigilance. Pour s’en prémunir, certains petits malins ont pensé à créer une nouvelle fiche au nom de “00000” et sans indiquer d’adresse e-mail. A les en croire, la première tentative d’envoi par le virus provoquerait une erreur (la fiche se retrouvant forcément en haut de la liste) et stopperait la propagation. Attention, il ne s’agit pas d’une solution miracle : les nouveaux virus qui ne manqueront pas d’apparaître contourneront forcément le problème. Cela dit, plusieurs précautions valent mieux qu’une…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur