PSA injecte un million d’euros dans l’app de covoiturage WeDrive

Entreprise
wedrive-psa

PSA Peugeot Citroën a investi un million d’euros dans la plate-forme WeDrive, dédiée à la création de communautés d’utilisateurs dédiées au covoiturage pour les trajets domicile/travail.

PSA Peugeot Citroën voit l’avenir de la voiture dans le covoiturage. Le constructeur automobile français vient en effet d’investir un million d’euros dans WeDrive, une start-up concurrente de BlaBlaCar.

Fondée en 2008 par Cédric Nicolas, la plate-forme Web WeDrive, également disponible sur smartphone, permet de facilement et rapidement organiser des covoiturages pour ses trajets domicile-travail.

Elle offre ainsi de créer son propre réseau local de transport dédié à l’organisation optimal de ses trajets quotidiens aller-retour de son domicile à son lieu de travail, via la création de communautés d’utilisateurs.

Il est ainsi possible de proposer de covoiturer des passagers travaillant sur son parcours, de rechercher un conducteur, de décommander facilement son covoiturage en cas d’imprévus, d’utiliser la fonctionnalité de géolocalisation pour savoir où se trouve le conducteur.

Pour faciliter la gestion des covoiturages, WeDrive intègre un système de paiement de partage des frais automatisé. Le conducteur perçoit ainsi 10 centimes par kilomètre et par passager. Pour le moment, la plate-forme ne touche pas de commission.

A travers ce nouvel investissement, PSA Peugeot Citroën souhaite se positionner comme « un acteur majeur de la mobilité durable ».

« […] Nous croyons que le potentiel de cette application d’usage quotidien est encore beaucoup plus important que celui d’un service de covoiturage occasionnel. On estime jusqu’à 50 millions le nombre d’utilisateurs potentiels en Europe », souligne Brigitte Courtehoux, directrice de Business Unit Services Connectés et Mobilité chez PSA.

De son côté, cet investissement d’un million d’euros de la part du constructeur automobile va permettre à WeDrive d’industrialiser son service, via un déploiement dans l’Hexagone, et à l’international.

PSA Peugeot Citroën en profitera pour intégrer ce service de covoiturage au sein des ordinateurs de bord de ses véhicules d’ici 2015.

 

Quizz ITespresso.fr : Que savez-vous de l’argent virtuel ?

 

Crédit image : stefanolunardi – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur