Psystar : entreprise mal gérée ou arnaque en ligne?

Mobilité

Psystar, l’entreprise qui vend des clones de Mac, est bien difficile à localiser géographiquement.

Une adresse erronée, un paiement par carte bancaire bloqué, un traitement des commandes dépassé par le nombre… Autant de petits incidents qui poussent nombre de bloggeurs américains à se méfier de Psystar. En début de semaine, cette entreprise a défrayé la chronique en proposant de commercialiser des clones de Mac. Ce que les conditions générales d’utilisation de Mac OS X interdisent formellement.

Selon la presse américaine, l’adresse postale de Psystar serait des plus floues. En quelques jours, selon les informations indiquées dans la page de contact du site, Psystar aurait déménagé trois fois depuis lundi. “Nous sommes en plein déménagement”, se défend l’entreprise en accueil sur son site “La première adresse indiquée (10481) était une erreur, et notre adresse correcte est 10475 NW 28th Street.” Mais selon Gizmodo, seule la société USA Koen Pack, dont le gérant n’a jamais entendu parler de Psystar, répond à l’adresse en question.

Inconnue de la Chambre de commerce

D’autre part, Psystar reconnaît avoir rencontré des problèmes pour les paiements en ligne. “Hier en milieu de journée, notre magasin ne recevait plus aucune commande. C’est dû au fait que notre intermédiaire commercial, Powerpay, nous rejette la responsabilité et refuse de procéder à de nouvelles transactions en provenance de notre société […]. Apparemment, Powerpay n’était pas en mesure de soutenir les commandes d’Open Computing.” Un fournisseur qui refuse du travail au risque de perdre de l’argent? Si ce n’est pas une première cela reste inhabituel. En attendant, Psystar conseille d’utiliser Paypal.

Enfin, selon The Guardian, ni la Chambre de commerce de Miami, ni le Better Business Bureau de ce même Etat ne connaissent Psystar. Et les e-mails adressés par Vnunet.fr n’ont obtenu aucun retour. Bref, soit l’entreprise est très mal gérée (ce qui serait étonnant pour une entité qui se déclare en activité depuis 30 ans), soit il s’agit d’une pure arnaque. Ce qui, paradoxalement, serait tout aussi étonnant puisqu’il est difficile de rester discret (la base de réussite de toute arnaque) quand on s’attaque au pré-carré d’Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur