Psystar ne doit plus vendre de clones Mac

CloudMacPoste de travail

A la demande d’Apple, la justice californienne a délivré une injonction permanente à l’encontre de Psystar, en lui interdisant de commercialiser ses clones Mac.

Apple remporte une nouvelle bataille judiciaire face à Psystar, le “cloneur de Mac”. La cour fédérale de Californie du Nord vient en effet de signifier à Psystar une injonction permanente, lui interdisant de vendre sur son site ses fameux Open Computers propulsés par des copies non autorisées du système d’exploitation Mac OS X.

Psystar doit ainsi se mettre en conformité avec cette injonction avant, au plus tard, le 31 décembre 2009. Toutefois, la société basée en Floride ne commercialise déjà plus ses clones Mac sur son portail.

En revanche, l’injonction permanente délivrée par l’Etat de Californie ne concerne pas son Rebel EFI, que Psytar a donc toujours le droit de vendre. Il s’agit d’un utilitaire permettant à un utilisateur d’installer sur son ordinateur le système d’exploitation Mac OS X.

Déjà condamné aux Etats-Unis en novembre dernier pour avoir commercialisé, depuis avril 2008, des ordinateurs utilisant des copies non autorisées du système d’exploitation Leopard d’Apple, Psystar sera confronté une nouvelle fois à Apple en janvier prochain, et comparaîtra devant une cour de justice américaine pour répondre des chefs d’accusation de concurrence déloyale et de violation de marque déposée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur