Pub vidéo : Teads creuse la dimension temps réel avec Brainient

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketingPublicité
teads-financement
2 0

Acquisition outre-Manche pour Teads, qui s’offre Brainient et ses technologies d’optimisation dynamique des publicités vidéo.

La stratégie de fusions-acquisitions se poursuit chez Teads.

Quelques semaines après avoir obtenu un financement bancaire de 43 millions d’euros, la plate-forme de publicité vidéo codirigée par Pierre Chappaz (président exécutif) et Bertrand Quesada (CEO) met la main sur Brainient.

Cette société installée à Londres s’est spécialisée dans l’optimisation dynamique des publicités, avec des technologies qui adaptent le contenu au contexte.

Le profil des utilisateurs est pris en compte au même titre que leur géolocalisation, l’appareil sur lequel ils sont connectés, mais aussi des éléments comme l’heure de la journée et les conditions météo.

Une approche mise en pratique à travers un « studio de création » pour les marques, les agences et les éditeurs, qui peuvent importer leurs segments d’audience à travers un fichier CSV ou en se connectant via leur DMP.

Teads travaillait déjà avec Brainient, qui poursuivra son activité en tant qu’entité indépendante, relocalisée pour l’occasion à New York. La quarantaine de salariés de l’entreprise est invitée à poursuivre l’aventure.

Pour des pubs plus engageantes

Divisée en trois briques (création, diffusion, analytique), l’offre de Brainient devient gratuite pour tous les annonceurs de Teads – sachant que la formule « à la carte » est actuellement affichée à 1,10 euro du CPM pour les créations publicitaires contenant de la vidéo (70 centimes sans). Elle est renommée « Teads Studio ».

Cette acquisition doit concourir à l’objectif de 180 millions d’euros de chiffre d’affaires que Teads vise sur l’année 2016* (contre 130 millions en 2015) avec, dans son portefeuille d’éditeurs, des références comme Le Monde, Nikkei, le Guardian, O Globo et le Corriere della Sera.

Même réflexion pour les formats de vidéos verticales et carrées, lancés en février dernier lors du Mobile World Congress, et qui s’associent aux offres Engage (effet de parallaxe) et inBoard (placement en haut de page ; apparition avec le défilement).

Pour ce qui est de la proposition de valeur de Brainient, qu’entend-on exactement par « personnalisation » ? La possibilité de proposer à certains utilisateurs d’acheter un produit, de le tester en se rendant dans le point de vente le plus proche ou simplement d’en faire la promotion sur ses comptes de réseaux sociaux.

À voir en complément, l’interview de Pierre Chappaz, qui revient sur la stratégie mise en place par Teads pour devenir un acteur incontournable de la chaîne RTB… et sur le phénomène des adblockers, qu’il considère être une « réaction légitime » des internautes.

* Teads revendique un effectif de quelque 450 employés répartis sur 30 bureaux dans 19 pays et une audience globale de 1,2 milliard d’internautes (40 millions en France), dont 720 millions sur mobile.

Crédit photo : Teads


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur