Publicis Groupe se fait plus présent chez Walmart

MarketingPublicité
publicis-walmart
2 3

Publicis Groupe signe, avec Walmart, un accord de partenariat à visée globale sur « le futur de la distribution ».

Publicis Groupe peut voir plus grand avec Walmart.

Le groupe de communication français a signé, avec le distributeur américain, un accord de partenariat « non exclusif » à visée globale.

Walmart peut en l’occurrence, depuis l’entrée en vigueur du contrat le 1er juillet 2016, accéder à toutes les agences et ressources de Publicis Groupe.

Dans un premier temps, l’accord s’applique à la création publicitaire et à l’animation des points de vente de Walmart aux États-Unis.

En toile de fond, une réflexion sur « le futur de la distribution », sous le pilotage d’Arthur Sadoun, CEO de Publicis Communications.

Cette entité, née fin 2015 de la réorganisation de Publicis en quatre pôles, regroupe l’ensemble des réseaux créatifs mondiaux du groupe. On citera Publicis Worldwide, BBH, Leo Burnett, Prodigious… et l’agence Saatchi & Saatchi.

Celle-ci travaille depuis plusieurs années avec le groupe Publicis, pour lequel elle avait lancé sa première campagne début 2014 à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver.

Son champ d’action devrait s’élargir dans le cadre du nouveau contrat, qui permettra à Walmart d’accéder, au-delà du marketing, à des solutions de communication corporate ou de gestion de la relation client.

Dans l’affaire, le perdant se nomme The Martin Agency. La filiale d’Interpublic Group met un terme à son partenariat avec Walmart.

Les deux sociétés s’étaient, comme le souligne Ad Week, associées en janvier 2007, à l’heure où MediaVest, filiale de Publics Groupe, décrochait un contrat avec le distributeur américain – un contrat récemment transféré à GroupM, ce qui a entraîné des suppressions de postes chez MediaVest.

Interpublic conserverait toutefois la partie RP avec son agence Golin, selon Ad Age, qui précise que Walmart, avec ses 11 000 magasins répartis dans 28 pays, est l’un des principaux acheteurs de publicité aux États-Unis, avec 620 millions de dollars de dépenses en 2015 (source Kantar).

L’action Publicis Groupe est en hausse de 1,25 % depuis l’ouverture des échanges ce mercredi sur Euronext Paris.

À voir en complément, l’interview d’Axel Dauchez. L’ancien directeur général de Deezer, aujourd’hui président de Publicis France, était présent sur le salon Viva Technology organisé les 6, 7 et 8 juillet 2016 à Paris. Il est revenu, pour ITespresso.fr, sur les mutations du groupe à l’ère numérique.

Crédit photo : Nopporn – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur