Publicité ciblée : Google arrête le scan des contenus sur Gmail mais change de levier

MarketingPublicité
gmail-stop-scan-contenus-publicite-ciblee

Petite révolution sur Gmail : Google change d’orientation pour le ciblage publicitaire sur sa plateforme de messagerie.

L’ annonce de Google est à la fois laconique et stratégique. Elle porte sur l’exploitation publicitaire de Gmail. Elle est censée renforcer la confidentialité des usages de l’outil de messagerie par le grand public.

A l’instar de sa déclinaison professionnelle G Suite (3 millions d’entreprises clientes dans le monde), Google va stopper le scan automatique des messages des utilisateurs de Gmail.

Un process technologique d’analyse des contenus qui permettait d’afficher de la publicité ciblée, en fonction des goûts et des centres d’intérêts des internautes.

Ce virage est important pour Google, dont le modèle économique demeure orientée à plus de 85% vers la publicité digitale. Il sera mis en place » plus tard dans le courant de l’année » précise une contribution sur le blog officiel en date du 23 juin.

L’affichage des publicité sur Gmail dépendra désormais du parcours effectué par l’internaute lors de sa session de surf en prenant en compte les sites visités du réseau Google (comme YouTube) ou ceux de ses (nombreux) partenaires.

On évalue à un milliard le nombre de comptes Gmail ouverts dans le monde. Un service de messagerie qui avait été ouverte en avril 2004 et qui a depuis décroché le leadership sur son marché, en narguant des services pionniers comme Hotmail ou Yahoo Mail.

Cette initiative de Google est à rapprocher de ses efforts visant à développer des réflexes de « publicité responsable ». Au nom de la lutte contre la publicité intrusive, la firme Internet adoptera un outil permettant de bloquer les publicités les plus intrusives via son navigateur Chrome.

Un leurre selon Nitot, une mise en conformité selon Lemaire

Avec cette annonce par blog interposé, Google un peu l’herbe sous le pied de ses opposants l’accusant d’intrusion dans la vie privée des internautes par le biais du scan de la messagerie. Un expert comme Tristan Nitot (ex-Fondation Mozilla, Cozy Cloud) demeure perplexe.

« D’une part, Gmail va continuer à afficher de la publicité ciblée. Parce que c’est leur modèle commercial (88% de leurs revenus, quand même). Et ça risque de durer, même s’ils essayent de les diversifier », commente-t-il sur son blog.

« D’autre part, Google va continuer à lire votre courrier (…). Pour en savoir toujours plus sur vous, vos centres d’intérêts, les personnes avec qui vous échangez et de quoi vous parler. Seulement, ils en savent déjà suffisamment par ailleurs pour cible leur publicité à partir d’autres sources comme vos recherches Google Search, votre position GPS via Google Maps, votre téléphone Android, vos clics sur les publicités, votre historique de navigation Chrome, etc. »

Petit Cocorico en passant :  Avec cette décision relative à l’exploitation de la publicité Gmail, Axelle Lemaire, ex-secrétaire d’Etat au  Numérique, y voit une mise en conformité du groupe Internet vis-à-vis de la loi pour une République numérique promulguée le 7 octobre 2016.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur