Publicité en ligne : Facebook et Microsoft veulent déstabiliser Google

MarketingPublicitéRégulations

Facebook voudrait racheter une technologie d’adserving dont Microsoft a héritée avec le rachat d’aQuantive en 2007.

Facebook et Microsoft serait en train de boucler un deal susceptible de changer la donne sur le marché de la publicité sur Internet.

A la mi-novembre, des rumeurs circulaient sur un accord sur la recherche en ligne entre les deux parties.

L’objectif resterait le même : déstabiliser Google.

Le groupe de Steve Ballmer avait déjà des velléités dans ce sens avec l’accord technologique et commercial signé en 2009 avec Yahoo.

Même si les résultats escomptés sont loin de se concrétiser…Alors pourquoi pas monter une approche similaire avec Facebook…

Quel est le levier ? Facebook serait en train de négocier le rachat d’Atlas Solutions détenue par Microsoft.

Cette plateforme de diffusion publicitaire (adserver) héritée du rachat d’aQuantive (6 milliards de dollars en 2007).

Depuis, cette opération de croissance externe de Microsoft s’est transformée en boulet dans les comptes de résultat.

Facebook pourrait récupérer cette brique de technologie publicitaire qui lui servirait de fondements pour monter son propre réseau publicitaire.

Et le coût serait moindre : moins de 30 millions de dollars selon Business Insider.

Dans une contribution blog en date du 7 août, la régie publicitaire de Microsoft expliquait comment les annonceurs sur Facebook pouvaient exploiter la solution Atlas (What Atlas Analytics Can Do For Facebook Advertisers).

Rappelons que Microsoft et Facebook entretiennent des liens étroits depuis longtemps.

Le groupe de Steve Ballmer avait même pris une participation dans Facebook en 2007 (bien avant son introduction en Bourse survenue au printemps dernier) dans le prolongement d’un accord publicitaire.

Quiz : Etes-vous incollable sur Facebook ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur