Publicité en ligne : les annonceurs privilégient les Méga-bannières

Mobilité

Pour les acteurs de l’e-pub et les éditeurs en ligne, le développement de la
publicité interactive passe par la créativité et l’incitation à cliquer.

L’Online Publishers Association Europe (OPA Europe), qui regroupe les principaux éditeurs en ligne européens, et l’European Interactive Advertising Association (EIAA), qui réunit les acteurs de la publicité Internet sur le vieux Continent, déclare que les annonceurs sont demandeurs pour des bannières plus larges et plus interactives.

Selon les données fournies par l’EIAA, les bannières au format traditionnel 468 x 60 pixels ont connu une forte baisse de popularité auprès des annonceurs : -21 % dans le courant du premier semestre 2006 et -13 % dans la seconde partie de l’année.

A l’autre extrémité, les méga bannières 728 x 90 [Super Banner dans l’article initial, ndlr] représentent maintenant 35 % des formats délivrés, tandis que les déclinaisons Rectangle Editorial [Medium Rectangle] au format 300 x 250 représentent désormais un tiers des types de publicités déployées.

Selon OPA Europe, il se produit une formidable concentration des publicités en ligne autour des formats de type Méga-bannières et Rectangle Editorial. Ils forment à eux deux 86 % des bannières délivrées.

“Cette étude souligne des distinctions nettes entre les portails et les sites d’information de nos membres”, commente Koro Castellano, président d’OPA Europe. “Mais, en même temps, il se dessine une tendance similaire vers le déploiement de publicités interactives plus créatives et plus incitatives. L’avenir est radieux pour les marques annonceurs sur Internet. “

Les publicités Rich Media, avec leur croissante capacité de créativité et d’interactivité, en particulier pour la vidéo en streaming, attirent l’attention des annonceurs et des consommateurs.

Ces inserts publicitaires améliorent l’expérience de l’utilisateur et permettent de retenir l’attention des visiteurs. Ce qui permet d’augmenter la probabilité de cliquer sur la publicité interactive et de se souvenir de la marque qui a choisi ce mode de communication.

Le rapport de l’EEIA sur les formats publicitaires (PDF), porte sur un volume d’impression de 300 millions de bannières publicitaires déployées sur les réseaux de sites membres de l’EEIA et de l’OPA au cours de la période juillet-décembre 2006.

Le rapport permet de faire un focus sur les usages et la popularité des formats publicitaires spécifiques à partir de données issues des deux organisations, d’appréhender les facteurs qui expliquent cet engouement vis-à-vis de la publicité interactive et de mesurer la croissance du marché.

(Traduction adaptée d’un article de Vnunet.com en date du 4 mai 2007.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur