Publicité en ligne : Yahoo s’empare de Right Media

Mobilité

Le groupe Internet acquiert une société qui exploite une plate-forme
d’enchères publicitaires. Histoire de titiller Google.

Dans le domaine de la publicité en ligne hautement stratégique pour les portails, Yahoo a trouvé sa riposte à la suite de l’annonce de l’acquisition de DoubleClick par Google.

Le groupe Internet de Terry Semel compte acquérir Right Media Inc, qui a crée la plate-forme d’enchères publicitaires sur Internet Right Media Exchange. Le montant de la transaction s’élève à 680 millions de dollars. Sachant que Yahoo disposait déjà d’une participation de 20% dans cette société new-yorkaise en octobre 2006.

Selon le PDG de Yahoo cité dans le communiqué de presse, le rachat de Right Media Exchange a pour objectif de “créer la place de marché publicitaire la plus dynamique et la plus ouverte d’un point de vue industriel”. “Nous pensons que l’approche ouverte est un critère différenciant par rapport à d’autres acteurs industriels et que nous allons fournir des avantages significatifs aux annonceurs, aux éditeurs et pour le propre compte de Yahoo”, commente le patron de Yahoo.

La création de Right Media Exchange remonte à 2003. Outre le soutien de Yahoo, Right Media Exchange a bénéficié du soutien du fonds d’investissement Redpoint Ventures. 20 000 acheteurs et vendeurs de l’univers de la publicité en ligne sont inscrit sur cette plate-forme Right Media Exchange. Un volume de quatre millions d’impressions par jour se négocie chaque jour via cette plate-forme.

En attendant les bienfaits de Panama

Cette opération de croissance externe pour Yahoo intervient alors que ” l’effet Panama” se fait attendre. Le groupe Internet parie beaucoup sur une nouvelle plate-forme publicitaire développée sous ce nom de code et véritablement opérationnelle depuis le mois de février.

Ce nouvel outil est censé optimiser les emplacements de liens publicitaires sur les pages de résultats de son moteur. Mais Panama n’a guère joué sur les résultats du premier trimestre 2007. Yahoo a visiblement trouvé une astuce pour faire patienter les analystes?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur