Publicité: Facebook veut cerner les mobinautes en fonction des applications téléchargées

MarketingPublicité
logo Facebook F

Facebook envisage de cibler les mobinautes et leur adresser de la publicité en fonction des applications qu’ils utilisent.

Pour renforcer le poids du business dans la mobilité, Facebook se penche sur la publicité mobile et envisage de cerner les profils des mobinautes en fonction des applications qu’ils utilisent.

Concrètement, des annonces ciblées apparaîtraient dans le flux d’actualités, régulièrement, entre deux statuts, photographies et autres contenus que postent les amis.

La clé de la démarche : Facebook Connect, un module par lequel les membres du réseau social peuvent directement lier leur profil à des sites Web, mais aussi de plus en plus d’applications mobiles (le commerce électronique avec Amazon et eBay, les jeux tel Angry Birds, etc.)

Tel que présenté, l’artifice n’est pas sans rappeler le principe qu’Apple applique à sa place de marché d’applications App Store.

En l’occurrence, à chaque identifiant Apple ID est associé un historique des téléchargements qui permet d’appréhender le comportement d’un utilisateur donné, d’anticiper ses besoins potentiels et de réguler en cette fonction la publicité à son adresse.

Mais Facebook projette d’aller plus loin, prolongeant ce strict contrôle au-delà de la seule identification via le module Connect.

Il s’agirait en effet de scruter les mobinautes en action, pour déterminer l’usage qu’ils ont des applications.

De là à parler d’espionnage et de négligence de la protection de la vie privée, il n’y a qu’un pas.

Selon le Wall Street Journal, le dispositif publicitaire sur mobile pourrait démarrer le 16 juillet prochain.

Les annonceurs ne seraient plus facturés au nombre de bannières déployées mais au nombre d’installations d’une application donnée.

Plus de la moitié des  900 millions inscrits sur Facebook se connectent à partir d’un téléphone mobile.

Le réseau social ne réalise qu’une petite partie de son business via la mobilité : un peu plus d’un milliard de dollars en publicité sur l’exercice 2011.

Crédit image : © kotoyamagami – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur