Publicité : Google veut bouter les contrefaçons hors de sa plate-forme AdWords

CloudMarketingPublicité

Google a instauré de nouvelles mesures devant permettre aux sites vendant des produits contrefaits de ne plus avoir recours à son programme de liens sponsorisés AdWords.

Google veut préserver son image de marque et surtout ne pas froisser ses clients. La firme de Mountain View a décidé de lutter contre les sites Web faisant la promotion d’objets contrefaits.

Google a ainsi fermé, fin 2010, 50 000 comptes AdWords appartenant à des clients détenteurs de sites faisant la promotion de contrefaçons.

Pour rappel, la plate-forme AdWords est le porte-drapeau de la publicité en ligne de Google, permettant à des entreprises de diffuser des bannières publicitaires et des liens sponsorisés en fonction des mots-clés tapés dans Google Search par un internaute.

Cette première mesure s’inscrit dans la nouvelle charte diffusée par Google, dans laquelle il s’engage à assainir son service AdWords.

Ainsi, la firme de Mountain View s’engage désormais à examiner les plaintes pour contrefaçons sur AdWords dans un délai de 24 heures. Un nouveau formulaire de plainte est proposé en ligne.

Le géant de l’Internet a aussi annoncé son intention de davantage travailler en étroite collaboration avec les propriétaires de marques « afin d’identifier les contrevenants, et le cas échéant, les expulser du programme AdSense».

Une nouvelle page d’aide a par ailleurs été mise en place : elle regroupera une grande partie des déclarations de contrefaçons, permettant ainsi aux internautes de signaler les abus de certains sites.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur