Publicité : Internet Explorer 10 refuse d’espionner les internautes

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

La fonction “do-not-track” sera activé par défaut dans Internet Explorer 10, en plus de nombreuses autres améliorations.

Internet Explorer 10 sera plus fluide, totalement adapté aux interfaces tactiles, bénéficiera d’une nouvelle version optimisée tablettes de Flash, et surtout activera la fonction “do-not-track” par défaut assure Microsoft.

L’annonce a été faite ce  31 mai sur le blog de Microsoft, dans un récapitulatif de toutes les améliorations intégrées dans l’Internet Explorer 10 inclut dans la release preview de Windows 8.

Les principales fonctions du nouveau navigateur – interface tactile, accélération matérielle, redimensionnement et réarrangement automatique des pages Web en fonction de la taille de l’écran ou de la fenêtre – sont résumées dans cette vidéo :

De plus, la contribution explique comment une collaboration avec Adobe va permettre d’apporter une nouvelle version de Flash Player rendant accessible les contenus en Flash aux interfaces tactiles (sous Windows).

Mais c’est un petit paragraphe qui a provoqué la polémique : pour que les utilisateurs contrôlent eux-même les informations qu’ils sont prêts à partager pour obtenir des publicités plus adaptées à leurs goûts, la fonction “do-not-track” (DNT) sera désormais activée par défaut.

Les publicitaires ont accepté de ne plus utiliser les informations collectées sur les utilisateurs activant cette option pour personnaliser leurs publicités. Même ceux qui contourneraient cet engagement seraient bloqués techniquement.

(La suite page 2 : Les publicitaires se rebellent et Mozilla fait de l’humour)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur