Publicité sur Internet : Publicis chercherait à acquérir Criteo

BourseEntrepriseManagementMarketingNominationsPublicité
publicite-internet-rumeur-publicis-acquiert-criteo

La rumeur d’un rapprochement entre Publicis et Criteo enfle. Les deux groupes ne commentent pas mais l’idée du deal séduit des Net-investisseurs en France.

C’est un deal potentiel fabuleux si la rumeur se confirme : Publicis voudrait acquérir Criteo. Le groupe publicitaire de Maurice Levy pourrait monter un projet d’OPA sur la société française spécialisée dans le ciblage publicitaire sur Internet.

“Ce serait énorme”, commente Pascal Mercier, un spécialiste des levées de fonds qui a rejoint Global-Equities en 2010, via Facebook. Même son de cloche pour Jean-David Chamboredon du fonds d’investissement ISAI : “That would be HUGE move for both parties !!”.

“Ca, ça serait quand même un peu surprenant… Mais bon”, tempère à titre individuel Jean-Louis Constanza, en qualité de Chief innovation Officer chez Criteo, toujours via le réseau social. Tout en poursuivant : “Pour Publicis, ce serait un move passionnant, mais avec une exécution difficile car Criteo, comme Google ou Facebook, remet profondément en cause l’ADN d’une bonne partie des activités des agences. Pour Criteo, c’est plutôt étonnant, ça serait quand même un aboutissement – mais à mon sens un peu prématuré ?”

Une note de la banque d’affaires Natixis publiée fin juillet considérait cette rumeur “crédible”. Elle va même plus loin, en considérant que Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur et directeur général de Criteo, pourrait prendre la succession de Maurice Levy à la tête de Publicis. Le charismatique patron du groupe publicitaire devrait quitter le groupe en décembre 2015.

Mais, du côté du top management des deux groupes concernés (Criteo et Publicis), on ne fait aucun commentaire à l’article du jour publié sur le site des Echos. Le journal révèle que des discussions en vue d’un rapprochement avec Criteo avaient été amorcées avant le projet de fusion Publicis-Omnicom annoncé le 28 juillet 2013 (mais avortée depuis).

Avec l’acquisition de Criteo, Publicis changerait de dimension dans le numérique et la publicité digitale. Introduite sur le Nasdaq à la fin du mois d’octobre 2013, la société Criteo affiche une capitalisation boursière qui se situe vers 1,8 milliard de dollars. “Même avec une offre incluant une prime de 20 %, le prix à payer pourrait donc à peine dépasser les 2 milliards de dollars, un tarif largement dans les cordes de Publicis”, considère Les Echos.

Quiz : Connaissez-vous vraiment la publicité en ligne ?

(Credit photo : page Facebook Criteo – Mobile World Congress 2014)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur