Publicité : Microsoft ouvre un réseau display avec du LinkedIn dedans

MarketingPublicité
microsoft-reduction-effectif-commercial-cloud

Microsoft met à profit la data générée sur ses services pour lancer un réseau publicitaire display positionné comme un complément aux campagnes search.

Microsoft va-t-il mettre fin à son partenariat avec AOL* ?

La question se pose à l’heure où le premier éditeur mondial lance un réseau publicitaire display basé sur sa plate-forme Bing Ads : le Microsoft Audience Network.

Les annonceurs ont la possibilité de monter des campagnes avec un budget dédié (pour le moment aux États-Unis, en bêta privée). Ils peuvent aussi étendre leurs campagnes search (également en bêta aux U.S., ainsi qu’au Royaume-Uni, au Canada et en Australie).

Face aux poids lourds de la pub en ligne que sont Google et Facebook, Microsoft avance notamment l’argument LinkedIn : des données issues du réseau social BtoB – acquis en 2016 pour plus de 20 milliards de dollars – sont mises à disposition des annonceurs.

La firme de Redmond met aussi en avant la frange d’audience « exclusive » de Bing : le moteur de recherche fédérerait plus de 63 millions d’internautes hors de portée de Google.

Exploitant également des datas associées à l’utilisation d’Edge, de Windows 10, de Skype et d’Office 365, le réseau permet de diffuser les Audience Ads, publicités natives anciennement appelées Bing Intent Ads.

La bataille du reach

Le périmètre de diffusion inclut Edge, Outlook.com et le réseau Bing (qui comprend le portail MSN), ainsi que ceux d’AOL, de Yahoo et de sites partenaires.

Sur la base de plusieurs statistiques établies fin 2017 par comScore, Microsoft affirme que le réseau Bing réunit une audience mensuelle de 133 millions de visiteurs uniques sur desktop, pour 34 % du marché de la recherche en ligne aux États-Unis (là aussi sur desktop).

Concernant Outlook.com, le groupe de Satya Nadella revendique « plus de 400 millions d’utilisateurs actifs ». Il est plus discret à propos d’Edge, que StatCounter crédite de 1,96 % du marché mondial des navigateurs (le compteur en est à 2,06 % chez NetMarketShare).

Hors commissions reversées aux partenaires au titre de l’acquisition de trafic, le business publicitaire a représenté, pour Microsoft, 1,784 milliard de dollars de chiffre d’affaires au 1er trimestre 2018 (+ 16 % d’une année sur l’autre). Soit environ 7 % du C.A. global du groupe. L’activité est incluse dans le segment « More Personal Computing », qui dégage un résultat d’exploitation de 488 millions de dollars (+ 24 % ; 8,292 milliards au niveau groupe).

* Un accord d’exclusivité a été signé en 2015 avec AOL pour la vente d’espaces publicitaires display sur le réseau Microsoft. Bing avait, dans ce cadre, remplacé Google Search pour la recherche sur les sites d’AOL.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur