Publicité mobile : Google cherche à acquérir InMobi. Trop gourmand ?

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketingPublicité
publicite-mobile-google-vise-inmobi

Pour renforcer son assise (déjà forte) dans la publicité mobile, Google a entamé des discussions préliminaires avec InMobi en vue d’un rachat.

Google aurait entamé des discussions préliminaires en vue d’un rachat avec d’InMobi, spécialiste dans la publicité ciblée sur mobile.

Lancée en 2007 en Inde et installée à la fois à Bangalore et à San Francisco,  la société Internet est devenue une référence dans ce domaine.

Selon The Economic Times, les discussions entre Google et InMobi viennent à peine de démarrer.

La firme Internet de Mountain View n’aurait pas encore formulé de montant en vue de l’acquisition.

Fort d’un effectif de 900 personnes, InMobi se positionne comme la première plateforme publicitaire au monde : un milliard d’appareils mobiles connectés à son réseau, une centaine de partenaires pour l’achats d’espace et 17 000 applications pour assurer la diffusion des publicités.

Elle a récemment lancé le service Appographic Targeting visant à cibler des audiences en fonction des centres d’intérêts des mobinautes (200 segments identifiés).

InMobi a financé ses activités en ayant recours à des fonds d’investissement comme Kleiner Perkins Caufield & Byers, Sherpalo Ventures ou l’influent SoftBank.

Selon CrunchBase, c’est un montant global de 220 millions de dollars en 5 levées de fonds qui a été injecté en 8 ans dans la société Internet.

Le tour de table de septembre 2011, organisée sous la houlette de la holding japonaise Internet et télécoms SoftBank, était le plus important : il portait sur un montant de 200 millions de dollars.

La même année, inMobi avait procédé à l’acquisition de Sprout, plateforme de création de rich media en HTML5.

La valorisation de la société visée par Google porterait sur un milliard de dollars. Les deux principales parties concernées n’émettent pas de commentaires.

Cette acquisition permettrait à Google de renforcer son emprise dans la publicité mobile (le groupe Internet possède déjà AdMob, acquis en novembre 2009).

La publicité sur mobile est un marché en plein essor. Il a pesé 31,4 milliards de dollars dans le monde selon eMarketer. Et le cabinet d’études s’attend à une croissance de 34% cette année.

Mais la donne se complique pour Google. Toujours selon eMarketer, Google disposait déjà fin 2013 d’une part de marché de 49,3% sur le segment de la publicité mobile.

Les autorités de la concurrence risquent de scruter les contours d’un éventuel deal avec InMobi.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur