Publicité multicanal : Turn esquisse le profil de la “digital elite”

MarketingPublicitéRégulations
turn-campagnes-multi-canal

C’est la cible qui fait rêver les annonceurs. C’est la Digital Elite, selon une étude Turn (gestion des campagnes de publicité multicanal). Une niche de 2% de cyber-consommateurs super réceptifs aux messages e-marketing.

Selon Turn , il faut se concentrer sur les cibles ultra-réceptives à l’e-marketing : la “digital elite”.

Mi-juillet, le fournisseur de solutions multi-canal (mobile, dispaly, social et vidéo) pour optimiser les campagnes de publicité et l’analyse des données a diffusé  la deuxième édition de l’étude “Digital Audience”.

Celle-ci est basée sur les éléments recueillis via sa propre méga-plateforme cloud de gestion “e-pub” (“analyse de 75 milliards de décisions sur la publicité et des attributs de 1,5 milliard de clients sous la forme d’un traitement anonymisé”).

Quelles sont les principales caractéristiques de cette “digital elite” ? Il s’agit de cibler l’échantillon des 2% des “super-consommateurs” de l’audience globale car leur sensibilité à l’approche multicanal est fortement développée (4 fois supérieur à la moyenne).

Avides cyber-consommateurs, les plus friands d’achat de biens ou de services en ligne multiplient les connexions par différents terminaux (ordinateurs, tablettes ou autres terminaux).

Selon Turn, cette “élite” est âgée de 21 à 34 ans, gagne en moyenne 76 900 dollars (58 500 euros) par an et se situe dans la catégorie des cols blancs (cadres supérieurs).

Comme ils sont 32 fois plus susceptibles que les autres d’engager des relations avec les marques à travers au moins trois canaux. Leur profil est tellement attractif que les annonceurs n’hésitent pas à investir 40% en plus pour atteindre cette niche de consommateurs super-réceptive.

83% de cette population d’élite dans le digital vit aux États-Unis, selon le fournisseur de solutions de gestion et d’analyses de la publicité qui résume les principaux enseignements de l’étude dans un communiqué.

Mais d’autres plaques régionales se développent en Europe, dans la zone Asie-Pacifique et en Amérique du Sud.

Le siège social de Turn se situe en Californie mais la société dispose de relais dans le monde, notamment en Europe (y compris un bureau à Paris).

————- Quiz ————-

Maîtrisez-vous bien le langage high-tech ?

———————————-

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur