Publicité RTB : AlephD lève 1,5 million d’euros

EntrepriseLevées de fondsMarketingPublicité
alephd-levee-fonds

Une start-up aborde la dimension big data appliquée à la publicité Internet en temps réel. Trois fonds d’investissement ont été séduits.

Partech Ventures, Cap Décisif Management et A Plus Finance.

Ces trois fonds accompagnent le développement de la start-up française AlephD qui a investi le marché de la publicité sur Internet en temps réel (RTB en anglais).

Et ce soutien se concrétise à travers une levée de fonds de 1,5 million d’euros.

Créée en 2012, AlephD a conçu des algorithmes qui ont vocation à prédire le comportement des enchères et la performance d’une impression publicitaire.

Quel est le bénéfice pour les éditeurs numériques ? C’est plus facile pour eux d’attirer les acheteurs les plus pertinents pour les affichages mis en vente dans une stratégie d’optimisation des ventes.

La start-up considère qu’elle est en mesure d’améliorer de 30% les revenus générés par la commercialisation d’espaces publicitaires.

Pour parvenir à ce degré d’affinité, AlephD a adopté une approche big data fondée sur l’analyse  de milliards d’événements (comptes-rendus d’enchères, comportement de l’utilisateur…).

Pas étonnant de trouver derrière cette aventure start-up un ancien manager de Criteo (Maxime Agostini) associé à deux “serial entrepreneurs” au profil de data scientists (Nicolas Grislain et Vincent Lepage).

Sur une fiche profil Startup Story datant de mars 2013, deux des trois associés précisaient qu’AlephD était accompagné par Telecom Paristech, avec Cinequant (“sa grande sœur”).

La société revendiquait à l’époque  2 clients (Royaume-Uni et France), “qui représentent environ 300 millions d’impressions par mois”.

Elle escomptait disposer d’une dizaine de clients à la fin 2013 et afficher un chiffre d’affaires de 300 000 euros.

————

Quiz : Connaissez-vous vraiment incollable sur la publicité en ligne ?

————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur