Puces mobiles : qui consommera le moins ?

Mobilité

Intel vient d’annoncer deux nouveaux processeurs basse tension destinés aux portables, dont un Pentium III basé sur la technologie de régulation de la consommation SpeedStep. Du côté d’AMD, après les récents Duron mobiles, on prépare l’Athlon mobile équipé de la technologie PowerNow!.

C’est presque un pied de nez à Transmeta, dont l’argument de vente principal est la faible consommation de ses processeurs Crusoe , que vient de faire Intel en annonçant, aujourd’hui, “une baisse considérable de la consommation électrique sur deux nouveaux processeurs” ultra-basse tension (UBT) : un Pentium III et un Celeron. En mode faible consommation (ou batterie), les processeurs UBT travaillent sous une tension d’alimentation inférieure à 1 volt (contre 1,3 ou 1,4 habituellement), correspondant à moins d’un demi-watt de consommation. Le Pentium III mobile cadencé à 500 MHz bénéficie de la technologie SpeedStep qui permet de basculer automatiquement le processeur à 300 MHz lorsqu’il est alimenté sur la batterie et repasse à 500 MHz dès que le portable est branché sur le secteur. En complément, la technologie QuickStart abaisse la tension du processeur en fonction de son utilisation. Doté d’un bus à 100 MHz, le Pentium III mobile bénéficie d’une mémoire cache de 256 Ko et des extensions multimédias SIMD. Ce Pentium III mobile UBT devrait évoluer vers des fréquences de 600 (prévu pour le second semestre 2001) et 700 MHz avant de passer en gravure à 0,13 micron (contre 0,18 actuellement). Le Celeron mobile, également cadencé à 500 MHz, ne bénéficie pas directement de SpeedStep. Ce dernier est essentiellement destiné aux ultra-portables. Le Pentium III mobile est proposé à 208 dollars et le Celeron mobile à 118 dollars (par mille unités). IBM devrait être le premier constructeur à présenter un portable doté d’un Pentium III mobile.

AMD complète son offre

De son côté, AMD devrait annoncer officiellement son Athlon mobile (nom de code Palomino) vers la fin du trimestre. Si AMD garde le silence sur les futures caractéristiques de son processeur, on sait qu’il bénéficiera de la technologie PowerNow! qui module la consommation d’énergie en fonction des besoins de calculs à effectuer et permettrait d’économiser jusqu’à 30 % de la consommation. Selon notre confère américain PC World, l’Athlon mobile sera cadencé autour de 900 MHz. HP et Compaq devraient être les premiers à proposer des machines équipées de l’Athlon mobile. En s’attaquant, avec l’Athlon mobile, au marché du portable haut de gamme, AMD complète son offre après les récentes annonces des Duron mobiles (voir édition du 16 janvier 2000). Après l’ordinateur de bureau, les stations de travail, plus récemment les serveurs, AMD piétine une fois de plus les plates-bandes d’Intel. Mais que fait Transmeta ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur