Pulse O2 : la nouvelle initiative de Withings dans les objets communicants

Mobilité
withings-objet-connecte-pulse-o2

Capitalisant sur un tour de table de 23,5 millions d’euros, Withings a accéléré la mise sur le marché d’une nouvelle version de son tracker d’activité Pulse, capable de mesurer le taux de dioxygène dans le sang.

Withings ajoute une corde à son arc.

Le spécialiste français des objets connectés (santé, bien-être) lance une nouvelle version de son tracker d’activité, baptisée Pulse O2. Tout comme le Pulse, premier du nom, il s’agit d’un outil de poche pour suivre l’activité physique et “aider les utilisateurs à atteindre leurs objectifs personnels en matière de santé et de remise en forme”.

D’un modèle à l’autre, un capteur à LED fait son apparition au dos de l’appareil. Il permet de mesurer le niveau de dioxygène dans le sang, avec comme cible principale les sportifs (athlètes, alpinistes), mais aussi les personnes souffrant de problèmes respiratoires. Toutes les fonctions intégrées dans la première version restent d’actualité : analyse du rythme cardiaque, des cycles de sommeil, de la distance parcourue, du dénivelé, des calories consommées, etc.

La mesure du taux d’02 est une piste explorée par de nombreuses start-up dont on retrouve aujourd’hui les projets sur les plates-formes de financement participatif (Indiegogo, Kickstarter…) Soutenu à hauteur de 23,5 millions d’euros l’été dernier dans le cadre d’un tour de table réunissant Bpifrance, Idinvest Partners, 360 Capital Partners et Ventech, WiThings a pu accélérer la commercialisation de cette technologie, comme ce fut le cas avec sa balance connectée dotée d’un capteur capable de calculer le taux de dioxyde de carbone (CO2) dans l’air.

Un bracelet… et une application

Mais la puissance du Pulse O2 réside dans l’application Health Mate qui lui est liée. Les versions Web et mobile (pour iOS 5, Android 2.3.3 et toutes les moutures ultérieures) sont mises à jour avec des outils de coaching en temps réel basés sur les objectifs de santé, agrémentés d’un système de classement communautaire et associés à des trophées virtuels.

Les données acquises par le bracelet sont traitées en temps réel après transmission vers le smartphone via une connexion Bluetooth 4.0 “Low Energy”. Health Mate est conçu pour mener un suivi de santé sur le long terme, avec des alertes en cas de risques et des statistiques détaillées sur l’origine de telle ou telle variation.

Par rapport au premier modèle, la synchronisation peut désormais s’effectuer automatiquement en arrière-plan. On conserve l’écran OLED tactile de 128 x 32 pixels et cette batterie – rechargeable par USB – dont l’autonomie est estimée à 2 semaines. Disponible pour 119,95 euros TTC en bleu et en noir sur la boutique en ligne de Withings et chez les distributeurs partenaires, le Pulse O2 rejoint une gamme déjà composée de trois pèse-personnes (de 99,95 à 179,95 euros), d’un tensiomètre sans fil (129,95 euros) et du Smart Baby Monitor (249,95 euros).

Un autre produit présenté début 2014 lors du CES de Las Vegas devrait bientôt rejoindre cette offre. Il s’agit du système Aura, destiné à mesurer la qualité du sommeil. Un capteur qui se glisse sous le matelas pour analyser l’attitude du corps pendant la nuit (phases de sommeil, mouvements, rythme cardiaque, respiration) et un produit de chevet se charge d’étudier l’environnement de la chambre (niveau sonore, température, lumière).

withings-bracelet-connecte-pulse-o2
Le Pulse O2 intègre un capteur dédié à la mesure du taux d’oxygène dans le sang.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous le marché de la domotique ?

Crédit photos : Withings


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur